Indonésie : un puissant séisme de magnitude 6,4 fait au moins quatorze morts

Indonésie : un puissant séisme de magnitude 6,4 fait au moins quatorze morts

CATASTROPHE NATURELLE - Un séisme de magnitude 6,4 a secoué l’île de Lombok, dans le sud-est de l’Indonésie, dimanche matin, faisant au moins quatorze morts et une centaine de blessés selon l'agence indonésienne de gestion des catastrophes.

L’une des perles de l’Indonésie a été frappée par un puissant séisme. Dimanche, vers 6h00 heure locale, un tremblement de terre de magnitude 6 a ébranlé l’île de Lombok, dans le sud-est du pays. Le porte-parole de l’agence indonésienne  de gestion des catastrophes estime que le bilan provisoire s’élève à douze morts et une quarantaine de blessés. Mais Sutopo Purwo Nugroho considère que "ces chiffres vont continuer à augmenter parce que nous n'avons pas fini de collecter toutes les données". 

Lire aussi

Les personnes qui se trouvaient proche de l’épicentre du séisme ont ressenti une forte secousse. De quoi provoquer la panique dans certains endroits. Dans un hôtel de plage, une trentaine de touristes se sont précipités dans le lobby de l'établissement. Au bout d'une demi-heure, "ils se sont calmés et sont retournés dans leurs chambres", témoigne à l'AFP le réceptionniste de l'hôtel Katamaran. 

Pas de tsunami prévu

Cette île au littoral paradisiaque est une destination touristique réputée. Parmi les attractions locales, le mont Rinjani , deuxième volcan actif le plus haut du pays, est particulièrement prisé par les visiteurs. Surpris par la secousse, deux touristes espagnols et un guide local qui escaladaient le mont ont été légèrement blessé. Selon le propriétaire d'une maison d’hôtes interrogé par l'AFP "des pierres tombaient sur eux au moment du tremblement de terre". 

Comme Bali, Lombok fait partie de l'archipel indonésien, qui compte des milliers d'îles, et se trouve sur la Ceinture de feu du Pacifique. Une zone d’activité sismique forte, souvent sans dangers directs. Mais la région reste vigilante face à la possibilité que des tremblements de terre produisent des tsunamis. Ainsi, en 2004, un tsunami provoqué par un séisme sous-marin dans l’ouest de l’archipel avait tué 168.000 personnes dans le pays. Aujourd’hui l’agence indonésienne de géophysique rassure : aucune alerte au tsunami n'a été déclenchée après cette secousse. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : pourquoi le nombre de jeunes en réanimation continue d'augmenter ?

La mort d'Olivier Dassault complique un peu plus la succession à la tête de l'entreprise familiale

La vaccination obligatoire des soignants "reste une possibilité", rappelle Gabriel Attal

EN DIRECT - Covid : l'UE n'exclut pas de bloquer à nouveau des exportations de vaccin en cas de pénurie

Patrick J. Adams, le mari de Meghan dans "Suits", dénonce l'attitude "obscène" de Buckingham

Lire et commenter