Ingérence russe : face au Congrès, le procureur Mueller redit ne pas avoir blanchi Trump

Ingérence russe : face au Congrès, le procureur Mueller redit ne pas avoir blanchi Trump

ENQUÊTE RUSSE- Ce mercredi 24 juillet, le procureur Robert Mueller a réaffirmé à la Chambre des représentants que son rapport n'exonère pas Donald Trump, notamment des soupçons d'entrave à la justice.

"Les conclusions indiquent que le président n'a pas été disculpé des actes qu'il était accusé d'avoir commis." Robert Mueller aurait voulu éviter de témoigner à nouveau et a prévenu, avant de commencer, qu'il ne répondrait pas à toutes les questions. Il s'est pourtant plié à l'exercice. Face aux représentants américains ce mercredi 24 juillet, le procureur a redit ne pas avoir totalement blanchi Donald Trump dans son enquête sur les soupçons d'ingérence russe dans l'élection présidentielle américaine de 2016. Et a déclaré que son rapport n'avait pas totalement exonéré le président, notamment des soupçons d'entrave à la justice. 

Son investigation, menée pendant près de deux ans, a été faite "de manière équitable et indépendante", a-t-il assuré devant la commission judiciaire des représentants. Dans le rapport d'enquête, "nous avons décidé que nous ne nous dirions pas si le président a commis un délit. C'était notre décision et ça le reste", a ajouté Robert Mueller. Dans ce rapport de plus de 400 pages, le procureur décrit les efforts russes pour aider Donald Trump à être élu en 2016, mais indique ne pas avoir rassemblé de preuves d'une collusion entre Moscou et son équipe de campagne, malgré des contacts répétés. 

Lire aussi

Juste avant que Robert Mueller ne témoigne face au Congrès, le président américain a une nouvelle fois affirmé être blanchi de tout soupçon, en postant ce message en lettres capitales : "PAS DE COLLUSION, PAS D'OBSTRUCTION." Puis a commenté pendant l'audition : "'On a demandé à Mueller si l'enquête avait été entravée ou non, et il a dit non.' En d'autres termes, il n'y avait PAS D'OBSTRUCTION."

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : quarantaine obligatoire pour les voyageurs venant du Brésil, d'Argentine, du Chili et d'Afrique du Sud

Un rassemblement devant le ministère de la Santé pour dénoncer les suicides de cinq internes en médecine

L'image de la cérémonie : la reine Elizabeth II se recueille devant le cercueil de son mari Philip

Une troisième dose de Pfizer "probablement" nécessaire : la mise au point de Gérald Kierzek

Funérailles du prince Philip : William et Harry se sont-ils réconciliés ?

Lire et commenter