Inondations meurtrières dans le centre de la Chine, Wuhan menacée

Les pluies torrentielles de juin ont provoqué des crues qui menacent plusiuers métropoles chinoises
International

CRUES MEURTRIÈRES - Alors que l’épidémie du coronavirus semble repartir vers une seconde vague, la Chine va peut-être devoir affronter une nouvelle catastrophe avec des inondations exceptionnelles qui menacent plusieurs métropoles notamment sur le cours du Yangtse, qui frôle des records historiques de montée des eaux.

Le centre et l’est de la Chine connaissent des inondations record. Des pluies récurrentes depuis juin ont inondé des régions entières dans les provinces du Jiangxi, du Hubei et du Hunan (centre), de l'Anhui, du Zhejiang, du Jiangsu (Est) ainsi que la municipalité de Chongqing (Sud-Ouest). Le nombre de morts ou de disparus dépasse largement la centaine. Des dizaines de milliers de logements sont endommagés et près de 38 millions d'habitants sont touchés par ces intempéries. Les précipitations se sont aggravées depuis la semaine dernière, inondant champs, villages et villes et provoquant des glissements de terrain meurtriers. 

Le Yangtse, proche de son pic historique

 La montée des eaux du Yangtsé, plus long fleuve de Chine, fait l’objet de toutes les préoccupations. Il traverse notamment la métropole de Wuhan, à l’origine de la pandémie toujours actuelle de covid-19, atteignant dans la ville le troisième plus haut niveau de son histoire. Les inondations sont récurrentes pendant l'été en Chine mais certaines années, elles sont dévastatrices comme en 1998 où 4000 personnes avaient péri. 

Pour éviter qu’un tel scénario ne se reproduise, le président Xi Jinping a appelé à la mobilisation générale pour aider les sinistrés. A l’heure actuelle, 36 cours d’eaux ont atteint des niveaux record et 433 fleuves ou rivières ont poussé les autorités à relever les niveaux d’alerte. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent