Interrogé sur ses conflits d'intérêt, Donald Trump laisse répondre son avocate

Interrogé sur ses conflits d'intérêt, Donald Trump laisse répondre son avocate
International

PRÉSIDENT OU PATRON - Lors de sa première conférence de presse, Donald Trump, et son avocate, ont détaillé comment le futur président se mettra à l'écart de son empire financier. Le tout pour éviter un conflit d'intérêts... moral.

Toute l'info sur

La présidence Donald Trump

Donald Trump, le "president-elect", a donné ce mercredi 11 janvier sa première conférence de presse. Il est notamment revenu longuement sur sa position de patron de la Trump Organization et les conflits d'intérêts qu'une telle situation pourrait soulever une fois qu'il sera devenu président des Etats-Unis.

Donald Trump a rappelé qu'"il n'y a pas de conflit d'intérêts parce que je suis président", une exception juridique qu'il a apprise "il y a seulement trois mois". Et le successeur de Barack Obama de lancer : "Si je le voulais, je pourrais être président et patron d'entreprise". Pas de conflit d'intérêts, mais une question morale tout de même : Donald Trump va-t-il servir les intérêts du pays ou ceux de son empire ? Le magnat de l'immobilier l'assure, il a tout légué à ses deux fils Eric et Donald Jr, et "ils ne m’en parleront pas".

Trump, en conférence de presse avec son avocate

C'est à ce moment que surgit Sheri Dillon, l'avocate du "president-elect". Elle vient expliquer dans le détail comment Donald Trump compte se mettre à l'écart de son empire, le comparant à Rockfeller : "Il m’a demandé de mettre en place une structure qui l’isolerait de la société. Tout sera réuni dans un trust. Donald Trump démissionnera de toutes ses fonctions. Il n'en entendra parler qu'à la télévision ou dans les journaux."

Les raisons de telles précautions ? Sheri Dillon le résume ainsi : "Il faut donner au peuple le sentiment que son seul et unique emploi, désormais, c’est rendre sa grandeur à l’Amérique". Mais même s'il exception il y a, il existe aussi une loi pour prévenir tout abus du président...

Lire aussi

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Lutte contre l'islamisme : 3000 contenus supprimés, 1000 sites déréférencés

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 13.000 cas de Covid recensés en 24h en France

Tempête Barbara et épisode cévenol : à quoi s’attendre à partir de mardi ?

Enseignant tué : ce que disait son cours sur la liberté d'expression

Qui est Ludovic B., l'homme soupçonné du meurtre de Victorine Dartois ?

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent