"Dites à vos enfants que c'est le tonnerre" : des milliers de tracts largués sur Mossoul avant l'offensive

AVANT L'ASSAUT - L'armée irakienne a annoncé avoir largué par les airs des dizaines de milliers de tracts sur Mossoul. Objectif : préparer les habitants à l'offensive qui doit permettre de reprendre à Daech cette ville dont les terroristes ont fait leur principal fief en Irak.

Le lancement de la bataille de Mossoul est plus proche que jamais. L’armée irakienne a annoncé avoir largué par les airs des dizaines de milliers de tracts afin d’avertir et de préparer les habitants de la ville à l’offensive de la coalition internationale qui doit permettre de reprendre à Daech son principal fief en Irak. 


Si la date précise du déclenchement de l’opération n’est toujours pas connue, ce parachutage de consignes de sécurité tend à montrer son imminence. Plusieurs voix, parmi lesquelles celle du président de la région autonome kurde d'Irak Massoud Barzani, ont d’ailleurs estimé qu'il était temps que l’assaut soit lancé, tous les préparatifs ayant été achevés.

Du ruban adhésif sur les fenêtre contre les éclats de verre

Les tracts, dont des photos ont été diffusées sur Twitter (voir ci-dessous), contiennent divers messages. Certains assurent par exemple que les unités terrestres et l'aviation "ne viseront pas les civils", tandis que d’autres recommandent d'éviter les endroits fréquentés par les djihadistes ou conseillent aux habitants de mettre du ruban adhésif sur leurs fenêtres pour prévenir d’éventuels éclats de verre.

En vidéo

Mossoul : des tracts pour prévenir les habitants de l'offensive imminente

Restez calmes et dites à vos enfants que ce n'est qu'un jeu ou le tonnerre avant la pluieL'armée irakienne aux habitants de Mossoul

"Restez calmes et dites à vos enfants que ce n'est qu'un jeu ou le tonnerre avant la pluie", peut-on lire sur un tract. "Si vous voyez une unité militaire, restez à au moins 25 mètres de distance et évitez tout mouvement brusque", dit un autre.

L'ONU craint une crise humanitaire majeure

Des largages de tracts similaires ont déjà eu lieu à Mossoul et dans d'autres villes tenues par Daech que l'armée irakienne cherchait à reconquérir.


Selon les Nations unies, l’offensive en préparation pourrait provoquer une crise humanitaire majeure. L'ONU estime ainsi qu’un million de personnes pourraient être déplacées et, qu’en tentant de fuir la ville, les habitants risquent d’être utilisés comme boucliers humains par les jihadistes.

VIDEO. Pour l'ancien général de brigade Dominique Trinquan, "Mossoul est un objectif important"

En vidéo

Dominique Trinquand : "Mossoul est un objectif important"

VIDEO. Au plus près des Peshmergas, peu avant l’assaut contre Mossoul

En vidéo

Irak : au plus près des Peshmergas, peu avant l’assaut contre Mossoul

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La bataille de Mossoul

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter