Irak : la bataille entre Daech et la coalition provoque une situation catastrophique pour les civils de Mossoul-Ouest

International
DirectLCI
GUERRE - Un nouveau rapport d’Amnesty International révèle le nombre de morts et de blessés et l’ampleur des souffrances subies par les civils pris au piège dans la bataille pour Mossoul-Ouest entre l’État islamique à la coalition menée par les États-Unis et les forces irakiennes provoque.

Le rapport révélé par Amnesty International met en lumière expose la manière dont le groupe qui se désigne comme l’État islamique (EI) a déplacé des civils des villages voisins vers les zones de combats de Mossoul-Ouest, les a pris au piège dans leurs maisons et empêchés de s’enfuir, les utilisant comme des boucliers humains. Les forces irakiennes et celles de la coalition n’ont pas pris de mesures appropriées pour protéger les civils qu’ils ont, au contraire, soumis à un déluge de feu terrifiant venant d’armes qui n’auraient jamais dû être utilisées dans des zones civiles densément peuplées. Certaines des atteintes aux droits humains qui ont été commises sont susceptibles de constituer des crimes de guerre.


Intitulé At any cost: The civilian catastrophe in West Mosul, Iraq, le rapport couvre les combats qui se sont déroulés dans l'ouest de la ville de janvier à la mi-mai 2017. Les chercheurs d’Amnesty International se sont entretenus avec 151 personnes parmi lesquelles figuraient des habitants de Mossoul-Ouest, des experts et des analystes, et ils ont recueilli des informations sur 45 attaques qui ont coûté la vie à 426 civils au moins et en ont blessé plus de 100 autres.

"L’ampleur et la gravité des pertes civiles durant l’opération militaire pour la reconquête de Mossoul doivent être immédiatement reconnues au plus haut niveau par le gouvernement irakien et par les autorités des États membres de la coalition menée par les États-Unis", a déclaré Lynn Maalouf, directrice de la recherche pour le Moyen-Orient à Amnesty International.


Et d'ajouter : "Les horreurs dont la population de Mossoul a été le témoin, et le mépris de toutes les parties au conflit pour la vie humaine ne doivent pas rester impunis. Des familles entières ont été décimées et beaucoup sont toujours ensevelies sous les décombres. La population de Mossoul mérite que son gouvernement lui dise que justice sera rendue et que des réparations seront accordées afin que l’impact dévastateur de cette opération soit dûment pris en compte (...) Les forces irakiennes et celles de la coalition menée par les États-Unis doivent veiller à ce que les combats contre l’EI – pas seulement le combat pour Mossoul, mais aussi les autres batailles en Irak et en Syrie – soient menés d’une manière conforme aux normes du droit international. "

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter