Irak : la France va livrer des armes aux combattants kurdes

International

MONDE - Paris va acheminer des armes "dans les heures qui viennent" aux combattants kurdes pour lutter contre les jjihadistes de l'Etat islamique.

La France acheminera "dans les heures qui viennent" des armes en Irak "pour soutenir la capacité opérationnelle des forces engagées contre l'Etat islamique", les jihadistes qui progressent vers Bagdad, a annoncé l'Elysée mercredi dans un communiqué.

"Afin de répondre aux besoins urgents exprimés par les autorités régionales du Kurdistan, le chef de l'Etat (François Hollande) a décidé, en accord avec Bagdad, de faire acheminer des armes dans les heures qui viennent", a déclaré la présidence dans ce communiqué.

Une démarche approuvée par Bagdad

Interrogé par l'AFP, l'Elysée n'a apporté aucune précision sur la nature des armes qui seront acheminées au Kurdistan irakien, le volume de ces livraisons et les moyens engagés par la France à cette fin.

Rappelant l'entretien de jeudi entre François Hollande et le président du Kurdistan irakien Massoud Barzani, l'Elysée précise dans son communiqué que "la France a déjà pris les dispositions nécessaires depuis plusieurs jours pour soutenir la capacité opérationnelle des forces engagées contre l'Etat islamique".

Une décision qui s'aligne sur celle prise par Londres. "Nous avons accepté d’acheminer aux forces kurdes du matériel militaire d’autres Etats contributeurs afin qu’elles puissent protéger efficacement le grand nombre de réfugiés face à l’Etat islamique", a déclaré le bureau de David Cameron, le Premier ministre britannique, mardi soir.

>> A LIRE AUSSI <<

>> Irak : la situation sur le terrain en cinq points

>> Chrétiens, Yézidis, Kurdes... qui sont les minorités menacées en Irak ?

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter