Nouvelle offensive de l'armée irakienne contre Daech sur Mossoul : 350.000 enfants piégés

DirectLCI
ATTAQUE FINALE ? - Après avoir reconquis la partie Est de la ville fin janvier, les forces irakiennes ont lancé ce dimanche une ultime opération pour reprendre l’Ouest de Mossoul des mains de l’Etat islamique. Selon l'ONG britannique "Save the Children", 350.000 enfants vivraient dans la zone.

Mossoul, la deuxième ville d’Irak, est entre les mains des djihadistes depuis 2014. Mais cela pourrait prendre fin d’ici peu. Le Premier ministre irakien, Haider al-Abadi, a en effet annoncé ce dimanche matin le lancement d’une vaste opération militaire afin de reprendre l’Ouest de la ville, dernier bastion de l'Etat islamique en Irak. 


"Nous annonçons une nouvelle phase de l'opération Ninive, nous venons libérer la partie ouest de Mossoul, a affirmé M. Abadi lors d’une brève apparition télévisée. Nos forces entament la libération des citoyens de la terreur de Daech."  Un commandant de l'armée a ensuite annoncé avoir déjà repris deux localités situées sur la route de l'objectif.

La partie ouest plus petite, mais plus densément peuplée

L’armée irakienne a entrepris une vaste offensive le 17 octobre dernier, qui lui a permis de reprendre le contrôle de la partie Est de la ville fin janvier. Si la partie occidentale de Mossoul est plus petite que sa partie orientale, elle est néanmoins plus densément peuplée. L'ONG britannique "Save the children" a d'ailleurs rappelé qu'environ 350.000 enfants vivaient dans cette zone. "Des couloirs d'évacuation sécurisés pour les civils doivent être établis aussi rapidement que possible", a-t-elle indiqué.

    

C'est aussi à Mossoul-ouest que se trouvent certains des points d'appui des djihadistes. 

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter