Irak : une ville emblématique des chrétiens tombe aux mains de djihadistes

International
DirectLCI
CONFLIT - Des combattants djihadistes se sont emparés de Qaraqosh, ville chrétienne du Nord de l'Irak, ont rapporté jeudi des habitants en fuite et un responsable religieux.

Jusqu'à il y a encore quelques semaines, c'était l'un de leurs derniers havres de paix. La ville de Qaraqosh, emblématique des chrétiens d'Irak (près de Mossoul, dans le Nord), est tombée aux mains de djihadistes, ont annoncé ce jeudi matin des habitants en fuite et un responsable religieux.

Comme les zones alentour, Qaraqosh avait été abandonnée dans la nuit par les forces kurdes qui la protégeaient. Les Peshmerga n'étaient plus en mesure d'empêcher l'avancée djihadiste. "Je sais maintenant que les villes de Qaraqosh, Tal Kayf, Bartella et Karamlesh ont été vidées de leurs habitants et sont maintenant sous le contrôle des insurgés", a énuméré pour l'AFP Mgr Joseph Thomas, archevêque chaldéen de Kirkouk et Souleimaniyeh.

Des dizaines de milliers d'habitants fuient

Des milliers d'habitants de Qaraqosh avaient déjà fui, il y a quelques semaines, l'offensive djihadiste sur Mossoul, deuxième ville du pays et capitale de la province du Ninevah, à une trentaine de kilomètres plus au Nord. Depuis le 10 juin, celle-ci se trouve en effet sous contrôle des insurgés sunnites menés par les djihadistes extrémistes de l'Etat islamique (EI).

Ce jeudi, ces déplacés ont donc de nouveau été jetés sur les routes. "Des dizaines de milliers de personnes terrifiées sont chassées de chez elles au moment où nous parlons, on ne peut pas décrire ce qui se passe, a témoigné Mgr Joseph Thomas. C'est une catastrophe, une situation tragique. Nous appelons le conseil de sécurité de l'ONU à intervenir immédiatement".

De son côté le patriarche de Babylone des Chaldéens, Mgr Louis Raphaël Sako, a dit mercredi avoir envoyé cette semaine un nouveau message au pape François, réclamant une mobilisation urgente pour protéger une des communautés chrétiennes les plus anciennes du monde. "Les chrétiens sont isolés, ils ont peur et sont conscients du fait que face à un tel développement soudain, tout peut arriver", a-t-il dit dans ce message.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter