Contrairement à ce qu'avait dit Trump, 11 soldats américains ont été blessés par la riposte iranienne

Contrairement à ce qu'avait dit Trump, 11 soldats américains ont été blessés par la riposte iranienne

ATTAQUE - Alors que Donald Trump avait annoncé que l'attaque de la base d'Aïn al-Assad en Irak le 8 janvier dernier par l'Iran n'avait fait aucun blessé, le commandement central de l'armée américaine a annoncé jeudi que 11 personnes avaient finalement été blessées.

Contrairement à ce qu'avait annoncé le président Donald Trump, onze soldats américains ont été blessés dans l'attaque par l'Iran de la base aérienne d'Aïn al-Assad en Irak le 8 janvier dernier, a annoncé jeudi le commandement central de l'armée américaine. Pour rappel, dans la nuit du 7 au 8 janvier, Téhéran avait lancé des missiles contre les bases d'Aïn al-Assad et d'Erbil, dans l'ouest et le nord de l'Irak, où sont stationnés certains des 5.200 soldats américains.

 Une attaque effectuée en représailles à l'élimination du général iranien Qassem Soleimani, le 3 janvier dernier lors d'une attaque aérienne à Bagdad. Le commandant Bill Urban a déclaré dans un communiqué : "Bien qu'aucun membre des forces armées américaines n'ait été tué lors de l'attaque iranienne du 8 janvier sur la base aérienne d'Aïn al-Assad, plusieurs d'entre eux ont été traités pour des symptômes de commotion dus à l'explosion et sont toujours en cours d'évaluation."

Toute l'info sur

Iran - Etats-Unis : l'inquiétante escalade

Lire aussi

"Dans les jours qui ont suivi l'attaque, par mesure de précaution, certains membres du personnel ont été transportés de la base aérienne d'Aïn al-Assad, en Irak, au Centre médical régional de Landstuhl, en Allemagne, d'autres ont été envoyés au camp d'Arifjan, au Koweït, pour y subir un examen de suivi", a indiqué jeudi le porte-parole du commandement central de l'armée américaine, qui précise que huit personnes ont été transportées à Landstuhl, et trois au camp Arifjan.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Thomas Pesquet en route vers l'ISS : suivez la conférence de presse de la Nasa

Qui pourra rouvrir en mai ? Les certitudes et les inconnues du calendrier du déconfinement

EN DIRECT - Covid-19 : Poutine impose 10 jours fériés en mai pour lutter contre le virus

Fin des vacances scolaires : y aura-t-il une tolérance pour les déplacements le week-end des 24 et 25 avril ?

Minute par minute, comment suivre le décollage de Thomas Pesquet à bord de SpaceX

Lire et commenter