Irlande du Nord : un millier de policiers mobilisés en vue d'un possible Brexit sans accord

International

Toute L'info sur

Brexit : goodbye United Kingdom

ROYAUME-UNI – Selon "The Guardian", près de 1000 policiers anglais et écossais seront déployés en Irlande du Nord en cas de désordre causé par un Brexit sans accord.

L’ombre d’un Brexit sans accord avec l’Union européenne plane sur le Royaume-Uni. Un scénario qui pourrait engendrer des tensions en Irlande du Nord. Et pour cause, la frontière irlandaise deviendrait de fait la seule frontière physique séparant le Royaume-Uni et l’UE. Les contrôles seront alors rétablis, fragilisant l’accord de paix ayant mis fin au conflit nord-irlandais en 1998. L'économie du pays serait en outre fortement impactée, comme l'explique à Euronews l'agriculteur John Sheridan : "55% de nos agneaux sont envoyés dans le sud. 35% de notre lait est aussi acheminé vers le sud pour y être transformé... avec le Brexit, tout cela serait complètement détruit. Notre business et l'avenir de nos familles pourraient aussi être ruinés."

De quoi provoquer un désordre que les autorités souhaitent d’ores et déjà anticiper. Ainsi, sur demande de la police nord-irlandaise, un millier de policiers anglais et écossais vont s’entraîner en janvier en vue d’un déploiement potentiel en Irlande du Nord, révèle The Guardian. Une formation nécessaire car certains équipements nord-irlandais diffèrent de ceux utilisés dans le reste du Royaume-Uni. 

Lire aussi

Le mois dernier, Theresa May avait échoué à faire approuver par son Parlement l'accord de retrait négocié avec l’UE. Un texte qui sera de nouveau soumis au vote la semaine prochaine devant la Chambre des communes. Pour mémoire, le Brexit est programmé le 29 mars 2019. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter