"Nous avons connu des tempêtes plus fortes" : après Harvey et Irma, Trump s'obstine sur le changement climatique

Donald Trump.
International

Toute L'info sur

Ouragan Irma : les Antilles pansent leurs plaies

NO WAY – Après le passage des ouragans dévastateurs Irma et Harvey, le président américain Donald Trump n’a visiblement pas l’intention de changer de position sur la question du changement climatique. C’est du moins ce que sous-entend sa récente déclaration aux journalistes.

Un bilan humain lourd. Des pertes matérielles chiffrées à plusieurs milliards de dollars. Les États-Unis n’ont pas été épargnés par le passage des ouragans Harvey, au Texas, et Irma, en Floride. Affecté par ces catastrophes naturelles, Donald Trump n’entend pas pour autant changer de position sur la question du changement climatique. C’est en tout cas ce que laisse entendre sa dernière déclaration à la presse, ce jeudi. "Nous avons eu des tempêtes plus fortes que ça", a assuré le président des États-Unis à bord de l’Air Force One devant une poignée de journalistes. "Nous avons eu deux tempêtes horribles, des tempêtes épiques, mais si vous revenez dans les années 1930 et 1940 vous verrez que nous avons eu des orages semblables, voire plus importants, d’accord ?"

Lire aussi

Contradictoire ? Il y a quelques jours seulement, le président tweetait : "L'ouragan Irma est de proportion épique, peut-être le plus grand (ouragan) que nous ayons jamais vu".

En juin dernier, Donald Trump annonçait le retrait des Etats-Unis de l'accord de Paris, estimant que cela "désavantageait les Etats-Unis". Il avait également annoncé la fin de la participation américaine au Fond Vert de l'Onu, qui aide les pays vers la transition énergétique.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter