Istanbul : l'auteur présumé de l'attentat du Nouvel An a avoué, selon les autorités

International
CHASSE A L'HOMME - L'auteur présumé de la fusillade du Nouvel An dans une discothèque d'Istanbul a été interpellé lundi soir. Il aurait reconnu les faits.

Il serait passé aux aveux. L'auteur de l'attentat du Nouvel An dans une discothèque d'Istanbul a été arrêté dans le quartier Esenyurt lundi soir. Selon les autorités et le gouverneur d'Istanbul, il a reconnu les faits ce mardi matin. 

Un terroriste "bien entraîné", passé par l'Afghanistan

Selon TRT, l'auteur de ce massacre a été retrouvé avec son fils de quatre ans dans un appartement au cours d'une opération policière. Le journal Hürriyet écrit que l'auteur de la tuerie est un certain Abdoulkadir Macharipov, nom qui avait déjà largement circulé au sein des médias turcs. Le quartier où il a été retrouvé se trouve sur la rive européenne du Bosphore.


Selon l'agence de presse officielle Anatolie, cinq personnes ont été interpellées au cours de l'opération de police :

l'auteur présumé de la tuerie ainsi qu'un homme d'origine kirghize et trois femmes. Au même moment, des opérations de police ont visé d'autres cellules liées au groupe.


"Il a été entraîné en Afghanistan et parle quatre langues", précise le gouverneur Vasip Sahin. "C'est un terroriste bien entraîné".

Les autorités avaient renforcé depuis l'attentat les contrôles aux frontières pour éviter que l'assaillant ne leur échappe et des informations laissaient entendre qu'il n'avait jamais quitté la ville. Jeudi 12 janvier, un vice-Premier ministre turc avait déclaré que l'homme, qui avait tué 39 personnes dans la boîte de nuit au bord du Bosphore, avait été localisé. Au moins 35 personnes avaient par ailleurs déjà été arrêtées en lien avec l'attentat avant cette opération policière, selon le décompte d'Anadolu. 


Selon TRT, l'arrestation s'est produite lors d'un coup de filet mené conjointement par la police et les services secrets turcs MIT au milieu de la nuit (lundi 21h15 GMT). La police avait repéré la cache du suspect trois jours auparavant et l'avait suivi pour pouvoir identifier ses complices. Le suspect a été conduit au siège de la police stambouliote pour y être interrogé. Son fils lui, a été confié aux services sociaux.


Le groupe djihadiste Etat islamique avait revendiqué la fusillade, parlant d'acte de vengeance contre l'engagement

militaire de la Turquie en Syrie. Plusieurs médias avaient aussi affirmé que le tueur présumé s'était installé en novembre à Konya, dans le centre d'Istanbul, avec son épouse et leurs deux enfants à son retour de Syrie afin de ne pas éveiller les soupçons.

En vidéo

Attentat en Turquie : les images de l'arrestation de l'auteur présumé

En vidéo

JT 20H – Attentat dans une discothèque d’Istanbul : la chasse à l’homme prend fin

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Attentat du Nouvel An à Istanbul

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter