Italie : 16 morts dans l'accident d'un bus transportant des adolescents hongrois qui revenaient de France

DirectLCI
ACCIDENT - Un bus transportant des adolescents hongrois a violemment heurté un pylône en sortant d'une autoroute, dans le nord de l'Italie, avant de prendre feu. Le bilan est de seize morts.

Seize personnes ont été tuées dans l'accident d'un car, survenu vendredi soir sur une autoroute du nord de l'Italie, selon un bilan des pompiers locaux ce samedi 21 janvier. Le car qui transportait 56 personnes, dont deux chauffeurs et un groupe d'adolescents hongrois âgés de 14 à 16 ans, a pris feu après avoir violemment heurté un pylône à une sortie de l'autoroute de Vérone.


Ce bilan devrait être définitif, ont-ils précisé à l'AFP. Trente-six personnes blessées ont pu sortir de l'autocar, notamment grâce à l'héroïsme d'un professeur, et ont été transportées dans des hôpitaux. Les passagers sont majoritairement des élèves d'un lycée de Budapest qui rentraient en Hongrie après un voyage scolaire en montagne en France.


"Ce sont des enfants, c'est le plus dur, tout le monde pense aux siens. Mais naturellement le gouvernement hongrois fait et fera tout le nécessaire pour apaiser la douleur des familles", a déclaré à la télévision le ministre hongrois des Affaires étrangères, Peter Szijjarto, en ravalant ses larmes.

Outre les 16 morts, le gouvernement hongrois a évoqué un passager grièvement blessé et placé en coma artificiel, deux blessés très graves, 10 blessés graves, 13 blessés légers et 12 passagers en bonne santé, soutenus par un psychologue dans un hôtel.


Le directeur de la police routière de Vérone, Girolamo Lacquaniti, a décrit "une scène impressionnante et dévastatrice", sur Radio Capitale. "Dans notre caserne, nous avons accueilli 13 jeunes qui se sont sauvés en se jetant du car" par les fenêtres. "Ceux qui étaient assis à l'arrière du bus se sont sauvés en brisant les vitres, dans les cris et la panique. Un professeur d'éducation physique a sauvé beaucoup de ceux qui étaient à bord en retournant dans le bus. Il est hospitalisé avec de graves brûlures au dos", a déclaré Judit Timaffy, consule de Hongrie qui s'est rendue sur place, citée par des médias italiens.

Le chauffeur du bus, un Français, parmi les victimes ?

Le chauffeur français du bus pourrait être parmi les victimes, ainsi que sa famille, indique pour sa part l'agence italienne Agi sans que l'information n'ait pu être encore confirmée par les pompiers. 


"Le bus allait à une vitesse assez soutenue et nous n'avons pas vu de traces de freinage", a précisé Girolamo Lacquaniti. Le feu a pris "quelques instants après l'impact". La police routière a effectué des relevés sur place et commencé à examiner les images des caméras de surveillance de l'autoroute, mais "il est encore trop tôt pour déterminer la cause de cette tragédie", a -t-il précisé.

En vidéo

JT WE - Accident de bus en Italie : le récit d’une nuit d’horreur

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter