Italie : MacDo demande 18 millions d'euros à Florence qui lui refuse de s'installer sur un site historique

International
PATRIMOINE - Alors que le maire de Florence en Italie a refusé l'installation de McDonald's sur un site historique, la firme a répliqué en lui réclamant 18 millions d'euros de dommages et intérêts.

Le patrimoine florentin a eu raison de l'expansion de la culture américaine à Florence. Mais ça pourrait coûter cher à la ville italienne. McDonald's a réclamé pas moins de 17,8 millions d'euros de dommages et intérêts après la décision du maire Dario Nardella de refuser son implantation sur la fameuse Piazza del Duomo, classée par l'Unesco. 


"McDonald's a le droit de déposer une demande parce que c'est prévu par la loi mais nous avons le droit de pouvoir dire non", avait assuré l'élu de centre gauche devant le conseil municipal. Sa décision, prise en juin dernier avait été ensuite appuyée par une commission technique qui s'occupe de la préservation du centre historique.


"Nous n'avons aucun préjugé contre cette chaîne internationale qui a ouvert des restaurants dans d'autres lieux de la ville", ajoutait-il, tout en assurant qu'il souhaitait favoriser le "commerce traditionnel". Ce qui n'a visiblement pas vraiment plu à la firme, qui a décidé de répliquer devant le tribunal administratif. 

En vidéo

À Cuba, un restaurateur ouvre le premier "faux McDonald's"

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter