Italie : Mario Draghi succède à Giuseppe Conte à la tête du gouvernement

La crise épidémique a sans doute eu raison du dernier gouvernement italien. Face à la gravité de la situation, Mario Draghi, une grande figure du monde économique, prête serment pour diriger le pays.

TRANSITION - Choisi par le président de la République Sergio Mattarella et disposant désormais d'une majorité à la Chambre des députés, l'ancien patron de la BCE Mario Draghi a pris ce vendredi soir les rênes de l'Italie.

Mario Draghi a pris ce vendredi les rênes de l'Italie après s'être assuré une large majorité parlementaire. Ce dernier a présenté son gouvernement qui doit sortir le pays de la crise politique doublée de la pandémie de Covid-19. Choisi par le président de la République Sergio Mattarella pour succéder à Giuseppe Conte, contraint à la démission après l'éclatement de sa coalition, Draghi a choisi un homme de confiance, Daniele Franco, pour le ministère-clé de l'Economie.

Âgé de 67 ans, Daniele Franco a fait l'essentiel de sa carrière au sein de la Banque d'Italie, dont M. Draghi était gouverneur, jusqu'à en devenir le n°2 début 2020. Au poste de ministre des Affaires Etrangères, Mario Draghi a confirmé Luigi Di Maio, haut responsable du Mouvement populiste 5 Etoiles (M5S), tout comme Luciana Lamorgese au poste de ministre de l'Intérieur et Roberto Speranza, du petit parti de gauche LEU, au poste de ministre de la Santé.

La campagne vaccinale comme chantier prioritaire

L'ex-président de la Banque centrale européenne (BCE) a également annoncé la prochaine création d'un "super-ministère" de la Transition écologique qui sera dirigé par un physicien de renom, Roberto Cingolani, responsable depuis septembre 2019 de l'innovation technologique chez le géant italien de l'aéronautique Leonardo. M. Draghi prêtera serment samedi, puis demandera la confiance du Parlement en début de semaine.

Parmi les priorités du gouvernement Draghi, l’accélération de la campagne vaccinale en Italie, affectée comme dans les autres pays européens par des lenteurs d’approvisionnement. Aujourd’hui, seulement 1,2 million d'Italiens sur 60 millions ont été vaccinés. Durement touchée par la crise du Covid-19, l'Italie approche de la barre des 100.000 morts dus au Covid. Sur le plan économique, elle a enregistré en 2020 l'une des pires chutes du PIB de la zone euro, avec un plongeon de 8,9%.

Lire aussi

Parmi les autres chantiers attendant Mario Draghi, remédier à la lenteur de la justice, s'attaquer à la bureaucratie en rendant l'administration plus efficace, et lancer la transition écologique, qui sera coordonnée par un ministère à part entière, le premier du genre en Italie.

Surnommé "Super Mario" pour son rôle dans la crise de la dette de la zone euro en 2012, Mario Draghi bénéficie pour le moment de son aura de "sauveur de la nation", alors que son arrivée a réjoui les marchés financiers. Pour le site d’analyse politique Policy Sonar, "en politique, comme dans la nature, il y a des cycles : lune de miel, sommet, déclin. Même Draghi ne peut pas défier cette loi". "Maintenant il est dans la phase 'lune de miel' et personne n'osera le défier dans les prochains mois", rassure le site.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid : les décès et les admissions en réanimation en hausse

EN DIRECT - Affaire des "écoutes" : cette condamnation ne "correspond pas à la vérité", tacle Me Temime, l'avocat de Thierry Herzog

VIDEO - Golden Globes : Chadwick Boseman sacré meilleur acteur, sa veuve livre un émouvant discours

Covid-19 : Moselle, Haute-Garonne, Nice... Les mesures de restrictions locales se multiplient

Son enfance en Algérie, son grand amour partagé : Marthe Villalonga ouvre ses jardins secrets

Lire et commenter