Italie : TikTok bloqué pour les utilisateurs dont l’âge n’est pas vérifié après la mort d'une fillette

Italie : TikTok bloqué pour les utilisateurs dont l’âge n’est pas vérifié après la mort d'une fillette

DRAME - L'Italie a annoncé vendredi avoir provisoirement bloqué l'accès de TikTok aux utilisateurs dont l'âge n'est pas garanti. Une mesure radicale, qui fait suite à la mort d'une fillette qui participait au "jeu du foulard" sur le réseau social.

L'Italie sévit face à TikTok. L'application est dorénavant bloquée dans le pays pour les utilisateurs dont l'âge n'est pas garanti, a annoncé vendredi l'Autorité pour la protection des données personnelles. Une mesure prise dans l'urgence, après la mort d'une fillette qui participait au "jeu du foulard" sur le réseau social.

L'Autorité pour la protection des données personnelles a indiqué dans un communiqué "bloquer le réseau social" chinois avec effet immédiat et jusqu'au 15 février Une date à laquelle il devra avoir satisfait aux demandes du régulateur italien. Concrètement, interdiction est faite à TikTok d'exploiter "les données des utilisateurs dont l'âge n'a pas été établi avec une sécurité absolue".

Une procédure déjà lancée contre TikTok en 2019

Cette décision intervient quelques heures après l'annonce de la mort à Palerme en Sicile d'une fillette de 10 ans. Antonella s'était enfermée mercredi dans la salle de bains de la maison familiale pour participer à un "blackout challenge"  (une sorte de jeu du foulard, ndlr.) sur TikTok, tout en s'enregistrant avec son portable. C'est sa petite sœur de cinq ans qui a découvert son corps sans connaissance. Transportée immédiatement à l'hôpital des enfants de Palerme par ses parents, elle n'a pas survécu. 

Problème : l'inscription de la jeune fille sur le réseau "n'a pas été refusée par l'entreprise" malgré son âge, inférieur aux 13 ans minimum prévus par TikTok, souligne l'Autorité de protection des données. En réaction à cette tragédie, la plateforme lancée en 2016, qui revendique 100 millions d'utilisateurs en Europe, a publié un communiqué : "La sécurité de la communauté TikTok est notre priorité absolue, nous sommes à la disposition des autorités compétentes pour collaborer à leur enquête".

Lire aussi

L'Autorité italienne de protection des données avait déjà lancé une procédure contre TikTok en décembre 2019. Elle lui reproche notamment son "manque d'attention à la protection des mineurs, la facilité de contourner l'interdiction de s'inscrire pour les plus petits et le manque de transparence et de clarté des informations données aux usagers ainsi que les réglages prédéfinis non respectueux de la vie privée".

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : près de 20.000 nouveaux cas en 24h, la pression hospitalière s'accentue

Marthe Villalonga, un amour caché pendant 50 ans

EN DIRECT - États-Unis : "Le voyage est loin d'être terminé", assure Trump à ses supporters

Désormais autorisé dans les cabinets médicaux, le vaccin AstraZeneca est en forte progression

PHOTO - La Nasa publie une vue panoramique de Mars prise par Perseverance

Lire et commenter