Viaduc écroulé à Gênes : la France a connu deux effondrements de pont au cours des dernières décennies

International
DirectLCI
CATASTROPHE - Une longue portion d'un pont autoroutier s'est effondrée ce mardi 14 août à Gênes, dans le nord de l'Italie. Dans sa chute, le viaduc a emporté plusieurs véhicules et camions, faisant plusieurs dizaines de morts. Dans un passé récent, d'autres accidents de ce type ont eu lieu en Europe. Notamment en France.

Des accidents rares et spectaculaires à forte résonance. Un segment du pont Morandi, sur lequel l'autoroute A10 passe au-dessus de la ville de Gênes, au nord de l'Italie, s'est écroulé mardi 14 août à la mi-journée, faisant au moins une trentaine de morts selon un dernier bilan provisoire. Plusieurs véhicules ont chuté dans le vide après que le viaduc s'est effondré.


Dans son histoire récente, la France n'a pas été épargnée par les catastrophes de pont. Il y en a eu deux précisément. Heureusement, il n'y a pas eu de morts mais que des blessés légers. 

Le pont Wilson s'écroule tout seul

Construit à la fin de XVIIIe siècle, et plusieurs fois détruit dans son histoire, le pont Wilson s'est effondré le 9 avril 1978. Pendant plusieurs jours, le plus vieux pont de Tours a continué à s'écrouler par morceaux en raison de sa vétusté. Les canalisations ont été rompues et les lignes téléphoniques coupées. Au final, c'est un tiers du pont en pierre qui est détruit. Pas de victimes à déplorer, juste une grosse frayeur pour un automobiliste, qui a réussi à s'échapper de justesse.

Le pont de Sully-sur-Loire casse au froid

Inauguré en 1947, le 6e pont de Sully-sur-Loire s'est affaissé sur toute sa longueur sous l'effet du froid le mercredi 16 janvier 1985, aux alentours de 7h45. Fragilisés par le gel, les câbles d'acier soutenant le tablier du pont se sont rompus. Un camion, une voiture et un vélo circulaient dessus au moment de l'effondrement. Les six personnes présentes sur le pont ont seulement été blessées. Elles ont regagné la rive rapidement et éviter de tomber dans les eaux glacées.

Dans le monde, plusieurs effondrements de pont meurtriers se sont produits au cours des dernières décennies, en Inde ou en Chine notamment. En Europe, 51 personnes étaient mortes au Portugal en 2001 lorsqu'un autocar et trois voitures avaient chuté dans un fleuve à la suite de l'écroulement d'un pont centenaire à Castelo de Paiva, près de la ville de Porto. 


Dans la plupart des catastrophes de pont, les causes sont à rechercher dans un défaut dans les matériaux ou dans la structure. Il ne faut pas occulter l'erreur humaine, systématiquement présente dans ce genre d'affaires. Cela se traduit habituellement par un défaut de conception, un erreur dans la réalisation ou alors dans un défaut de suivi de la structure.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter