Ivres avant le décollage, les pilotes atterrissent en prison

International
FAIT DIVERS – Le pilote, le copilote et deux hôtesses de l'air avaient été contrôlés en état d'ébriété samedi en Norvège, alors que l'avion s'apprêtait à décoller. Ce lundi, ils ont été écroués.

La justice norvégienne s’est montrée intransigeante. Ce lundi, le pilote, le copilote et deux autres membres d'équipage d'un avion d'Air Baltic, contrôlés positif lors d'un alcootest peu avant le décollage prévu d’un avion, samedi, ont été écroués.

Au moins deux fois la limite autorisée

Samedi , après un coup de fil anonyme au beau milieu de la nuit, la police avait contrôlé les membres de l’équipage qui présentaient des taux difficilement compatibles avec le pilotage d’un avion en toute sécurité. Le pilote et le copilote présentaient un taux d'alcoolémie de respectivement 0,4 et 1,2 pour mille – une unité de mesure de l'alcoolémie proche du gramme par litre de sang .

Ils ont été placés en détention provisoire pour une durée de deux semaines. Les deux hôtesses de l'air, elles, ont été contrôlées avec un taux respectif de 0,4 et 0,8 pour mille et ont été incarcérées pour une semaine. En Norvège, la limite légale est de 0,2 pour mille.

Les quatre employés suspendus par leur employeur

Lors de leur interrogatoire, les quatre membres, de nationalité lettonne, ont reconnu les faits. Mais les médias norvégiens qui rapportent l’information n’ont pas donné plus de détails quant à l’origine de ce taux élevé d’alcoolémie.

À LIRE AUSSI >> La Norvège, ce pays où la police a tiré seulement deux fois en un an...

La compagnie aérienne qui emploie les quatre personnes a annoncé de son côté les avoir suspendues et a entamé une procédure de licenciement. Dans un communiqué publié sur son site internet, elle a en outre tenté de rassurer ses clients en assurant avoir renforcé ses mesures de sécurité.

A LIRE AUSSI >> 5 conseils pour surmonter votre peur de l'avion

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter