"J'aurais dû les laisser en prison !" : quand Donald Trump regrette d'être intervenu pour libérer trois joueurs de basket arrêtés en Chine

"J'aurais dû les laisser en prison !" : quand Donald Trump regrette d'être intervenu pour libérer trois joueurs de basket arrêtés en Chine

International
DirectLCI
POLÉMIQUE - Donald Trump a affirmé dimanche qu'il regrettait d'être intervenu pour faire libérer trois joueurs américains de basket universitaire. Ils avaient été arrêtés en Chine pour vol à l'étalage.

Le torchon brûle entre Donald Trump et LaVar Ball, un entrepreneur et ancien joueur de basket. En cause : l'arrestation le 7 novembre en Chine de trois joueurs américains de basket, dont le fils de LaVar Ball, après un vol à l'étalage. Une affaire dans laquelle Donald Trump se serait impliqué, ce que conteste le père du joueur. 


"Tout le monde veut faire croire qu'il m'a rendu service", avait déclaré vendredi LaVar Ball à la chaîne sportive ESPN, minimisant le rôle du président dans la libération de son fils LiAngelo. Il avait également estimé que l'attention médiatique portée à cette affaire visait "à faire beaucoup de bruit pour rien". "Je suis de Los Angeles. J'ai vu des choses bien pires qu'un gars prendre une paire de lunettes", avait-il ajouté à propos de l'arrestation de son fils pour vol dans un magasin de Hangzhou, en Chine.

En vidéo

Que retenir de la première année de Trump à la Maison blanche ?

"LaVar Ball ne veut pas reconnaître ce que j'ai fait pour son fils"

Des propos qui ont eu le don d'agacer Donald Trump. "J'aurais dû les laisser en prison!", s'est exclamé le président américain sur Twitter visiblement irrité par les déclarations de LaVar Ball, lui-même un ancien joueur de basket. "Maintenant que les trois joueurs de basket sont sortis de Chine et sauvés de plusieurs années en prison, LaVar Ball, le père de LiAngelo ne veut pas reconnaître ce que j'ai fait pour son fils et (considère) que le vol à l'étalage n'est pas grave", a ajouté le chef de l'Etat.

Donald Trump a affirmé être intervenu personnellement auprès de son homologue chinois Xi Jinping pour intercéder en faveur des jeunes joueurs pendant sa tournée en Asie. Les trois joueurs de l'équipe universiatire de Los Angeles (UCLA), LiAngelo Ball, Cody Riley et Jalen Hill, avaient été arrêtés le 7 novembre avant un match contre Georgia Tech à Shanghai parce qu'ils étaient soupçonnés d'avoir volé dans un magasin Louis Vuitton. Ils avaient présenté mercredi leurs excuses pour avoir commis ce vol à l'étalage et remercié le président américain de son intervention pour les faire libérer. Les trois joueurs ont par ailleurs été "suspendus jusqu'à nouvel ordre" de toute activité liée au basket par leur université.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter