Japon : un enfant abandonné en forêt en guise de punition activement recherché

Japon : un enfant abandonné en forêt en guise de punition activement recherché
International

JAPON - Un garçonnet que ses parents ont abandonné en forêt, dans une zone montagneuse du nord du Japon, pour le punir, est activement recherché depuis samedi.

La punition tourne au cauchemar. Depuis trois jours, un enfant de sept ans est activement recherché après que ses parents l'ont laissé seul en forêt en guise de punition. La famille Tanooka était partie en montagne samedi sur l'île d'Hokkaido, dans le nord du Japon. Rapidement, le comportement du jeune Yamato, qui jette des pierres sur des voitures et des passants, rapportent les médias locaux, agace ses parents, qui ne vont pas tarder à sévir. Ces derniers décident en effet d'abandonner leur garçon agité et de continuer la marche avec leur fille aînée. Au bout de 500 mètres, ces derniers font demi-tour et reviennent à l'endroit où ils ont laissé l'enfant, mais ce dernier est introuvable.

EN SAVOIR + >> L'enfant a été retrouvé, il s'était réfugié dans un bâtiment militaire

"Ils ont dit qu'ils étaient revenus sur le site immédiatement mais que le garçon n'était plus à l'endroit où ils l'avaient laissé", a ainsi rapporté un porte-parole de la police locale cité par l'AFP. Dans un premier temps, le père et la mère de famille, qui ont signalé la disparition de leur fils aux autorités, ont raconté qu'il s'était perdu lors de la randonnée mais ont rapidement avoué avoir voulu lui donner une leçon en l'abandonnant dans la montagne.

Des moyens de recherche accrus 

Depuis samedi, les recherches entreprises pour retrouver le garçonnet n'ont rien donné. Celles-ci ont été étendues ce lundi avec la mobilisation de 180 secouristes et officiers de police, accompagnés de brigades canines et équestres, selon les images diffusées sur la chaîne locale NTV.

L'inquiétude est grande autour du sort de l'enfant. En effet, celui-ci est abandonné dans une zone montagneuse "où peu de personnes et de voitures passent", a indiqué Mitsuru Wakayama, un représentant de la localité de Nanae, avant d'ajouter qu'il n'était pas "surprenant" d'y croiser des ours.

A LIRE AUSSI 
>>  Obama en visite au Japon : le jour où l'Amérique bombarda Hiroshima
>> Pour les punir d’avoir raté le bus, elle laisse ses enfants marcher dans le froid

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent