Jean-Yves Le Drian : "La France a frappé Daech"

International
FRAPPES - Le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian a annoncé ce vendredi matin au micro d'Europe 1 que l'armée française avait "frappé Daech cette nuit".

La France a mené des frappes contre les positions de l'organisation Etat islamique, dans la nuit du jeudi 8 octobre au vendredi 9 octobre, au-dessus de Raqqa, au centre de la Syrie. C'est ce qu'a annoncé Jean-Yves Le Drian, ce vendredi matin au micro d'Europe 1. Des Rafale ont visé et atteint, selon le ministre, un camp d'entraînement de Daech.

C'est la deuxième fois que l'armée française procède à ces frappes en direction des djihadistes de l'organisation terroriste, après celles du 27 septembre. "Ce n'est pas la première fois, ce n'est pas la dernière fois", a ajouté le ministre de la Défense.

"C'est en Syrie que s'organisent potentiellement des attentats"

"Nous avons frappé parce que nous savons qu'il y a en Syrie, en particulier dans les environs de Raqqa, des centres de combattants étrangers dont la mission n'est pas d'aller combattre pour Daech sur le Levant, mais de venir en France, en Europe, pour commettre des attentats", a expliqué le ministre de la Défense. "C'est en Syrie que s'organisent potentiellement des attentats, que s'organise la formation de combattants étrangers dont la mission est de venir nous frapper ici".

A l'instar de l'administration américaine, Jean-Yves Le Drian a également estimé que "80 à 90%" des actions menées par les russes en Syrie "ne visent pas Daech" mais  visent en priorité à protéger Bachar al-Assad. "Bachar est le point de départ du chaos. Bachar a éliminé 250.000 Syriens. Bachar assassine son peuple", a-t-il énuméré. Toutefois, "nous estimons que c'est Daech notre adversaire principal".

EN SAVOIR +
>> La tension monte entre Washington et Moscou autour des incidents dans le ciel syrien
>> La France a procédé à ses premières frappes

>> Syrie : François Hollande juge "nécessaires" des frappes françaises
 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter