Jérusalem : la tombe de Jésus ouverte pour la première fois depuis plus de deux siècles

DirectLCI
RESTAURATION - La pierre tombale de Jésus, située dans l'église du Saint Sépulcre à Jérusalem, a été ouverte ces derniers jours. Les experts y mènent des travaux de restauration.

Après plus de deux siècles, ce qui est considéré par les chrétiens comme le tombeau de Jésus, a été rouvert pour être restauré. Dans l'église du Saint-Sépulcre à Jérusalem, la plaque de marbre a ainsi été déplacée pendant trois jours. Une première depuis 1810 précisément où d'autres travaux avaient étaient entrepris à la suite d'un incendie. "C'est émouvant car c'est quelque chose dont nous parlons depuis des siècles", a indiqué le Père Samuel Aghovan, le supérieur de l'église arménienne.


La pierre tombale est soutenue par des structures métalliques qui maintiennent les blocs de marbre. Mais ces derniers désolidarisent en raison des intempéries autrefois, et aujourd'hui des milliers de touristes et pélerins qui fréquentent le lieu. Le petit édicule dressé tout autour, va pour sa part être démonté et reconstruit à l'identique. Les pièces fragiles ou trop cassées vont être remplacées, les autres seront nettoyées. Une consolidation de la structure qui les retiennent sera également effectuée.

Une consolidation de la structure

Selon la tradition chrétienne, le corps de Jésus a été posé dans un lit funéraire taillé dans le roc à la suite de sa crucifixion par les Romains en l'an 30 ou 33. Les chrétiens croient que le Christ a ressuscité et que des femmes venues oindre son corps trois jours après son enterrement ont affirmé qu'elles n'avaient rien trouvé.


Tous ces travaux s'inscrivent dans un projet de restauration de l'église, financé par les trois principales confessions chrétiennes du lieu (Grecs-Orthodoxes, Franciscains, Arméniens), mais aussi par des contributions publiques et privées. Débutées en mai, les rénovations devraient durer environ huit mois pour se terminer avant Pâques 2017.

En vidéo

Land Art : il dessine un portrait de Jésus avec un tracteur

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter