Jérusalem : une attaque à la voiture tue un policier, l'auteur abattu

International
ATTENTAT - Une attaque à la voiture a fait un mort et au moins 13 blessés mercredi à Jérusalem, dont trois sont dans un état grave. Le chauffeur a été abattu par la police.

La tension est vivement remontée à Jérusalem, après la réouverture de l'esplanade des Mosquées aux Musulmans jeudi. Mercredi matin, le conducteur d'une voiture a délibérément renversé plusieurs piétons massés à un arrêt de bus avant de poursuivre sa route et d'en heurter d'autres au carrefour suivant, indique le quotidien israélien Haaretz .

Le chauffeur est ensuite sorti du véhicule et a commencé à attaquer ces piétons avec une barre de métal, avant d'être abattu par la police. Une personne a été tuée et 13 autres blessées, dont trois sont dans un état grave. C'est la deuxième attaque de ce type dans la ville sainte ces dernières semaines : le 22 octobre, un bébé de trois mois avait été tué dans un attentat à la voiture bélier .

Violences sur l'esplanade des Mosquées

Cette nouvelle attaque a eu lieu au nord de Jérusalem, à près d'un kilomètre de l'esplanade des Mosquées, où des violences ont également éclatés mercredi matin. Des dizaines de manifestants masqués soupçonnés d'être des militants juifs d'extrême droite ont lancé des pierres et des pétards sur les forces de l'ordre. Les incidents se sont ensuite étendus dans la Vieille ville de Jérusalem avant que la police ne disperse la foule.

Ces incidents se sont produits alors que 28 nouveaux permis de construire viennent d'être approuvés à Jérusalem-Est, rappelle le Times of Israël . Dans cette zone, ce sont plus de 500 projets d'habitations qui ont été validées ces derniers jours.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter