Le milliardaire pro-Brexit Jim Ratcliffe largue les amarres pour s'installer à Monaco

T'EN VA PAS - L'un des hommes les plus riches du Royaume-Uni a décidé de quitter le pays pour s'installer à Monaco, ont annoncé les médias britanniques cette semaine. Problème pour ses compatriotes ? Il était un fervent défenseur du Brexit.

Le comportement d'un des hommes les plus riches du Royaume-Uni, ardent soutien du Brexit, fait grincer des dents au royaume de Sa Majesté. Et pour cause, après avoir fait campagne pour la sortie du pays de l'Union européenne, arguant que le pays serait plus fort sans l'Europe, Jim Ratcliffe, PDG d'Ineos, une entreprise de pétrochimie, a décidé de faire ses valises pour s'installer, lui et ses 23 milliards ... à Monaco. 


Une information qui a suscité l'ire des Britanniques. Une colère d'autant plus grande qu'il y a deux mois, la Reine Elizabeth II, elle-même peu europhile, l'avait anobli, en grandes pompes. Il y a quatre ans, il avait démarré une campagne anti-UE, expliquant que les Britanniques n'avaient pas franchement besoin du soutien ou des conseils de Bruxelles.

Ratcliffe ne déménagera vraisemblablement pas tout seul, du côté du Rocher, puisque ses deux plus fidèles lieutenants au sein d'Inéos auraient, eux aussi, décidé de lever le camp pour s'installer du côté de la Principauté. L'homme avait déjà décidé d'établir le siège de sa société en Suisse : un déménagement qui avait un peu questionné les spécialistes. Pour eux, cette délocalisation du siège était une façon de profiter d'une situation plus favorable fiscalement pour les entreprises. 


Pour son établissement à Monaco, même analyse : le Telegraph indique par exemple que Sir Ratcliffe possède une villa sur la French Riviera et rappelle la douceur du climat fiscal dans la Principauté. Maigre consolation pour les anti-Brexit, Ineos gardera un siège social à Londres. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Brexit : goodbye United Kingdom

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter