JT 13H - Trump élu, est-ce la faute d'Obama ?

International
DirectLCI
COUPABLE ? - Jusqu'au bout, Barack Obama s'est impliqué personnellement dans la campagne d'Hillary Clinton. L'élection de Trump est un véritable camouflet pour lui et écorche de fait son image de président des États-Unis, élu il y a huit ans à la Maison-Blanche sur message d'espoir et la promesse d'un pays réconcilié.

Un cruel camouflet. Jusqu'au bout de la campagne, il se sera investi pour assurer l'élection de la candidate démocrate. La défaite d'Hillary Clinton marque la fin de l'ère Obama, élu il y a huit ans sur la promesse que tout était possible aux États-Unis. Ce revers, inattendu, abîme immanquablement l'image du président qui quittera officiellement ses fonctions en janvier.  


Indirectement, cette débâcle sanctionne le bilan mitigé du chef d'État américain. Si le prix Nobel de la Paix a enregistré plusieurs succès à son actif, dont la réforme du système de santé, le rapprochement avec Cuba ou encore la mort d'Oussama Ben Laden, nombre de ses promesses n'ont pas été tenues. La fermeture de Guantanamo, par exemple, ou le contrôle des armes à feu demeurent autant de sujets sociétaux qui resteront des idées couchées sur le papier, sans concrétisation réelle. 

Des tensions raciales toujours vives

Mais plus que tout, et c'est sans doute ce qu'on retiendra le plus de lui, le premier président américain noir n'aura pas réussi à dissisper les tensions raciales dans son pays. En l'espace de huit ans, la durée de ses deux mandats à la tête de la première puissance mondiale, la situation s'est envenimée renvoyant les États-Unis à ses perpétuelles peurs et angoisses.

Lire aussi

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Le 13h

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter