"Si je n'avais rien fait, personne n'aurait jamais rien su" : notre entretien exclusif avec Edward Snowden

International

ÉVÉNEMENT - A Moscou, une équipe de TF1 a pu rencontrer le lanceur d'alerte américain réfugié en Russie depuis qu'il a dénoncé la surveillance massive des communications aux États-Unis. Cet entretien avec l'homme le plus détesté des services secrets américains a été diffusé dans le JT de 20H d'Anne-Claire Coudray le samedi 14 septembre.

"Je ne vis pas dans la peur, je ne peux pas contrôler ce qui m’arrivera demain". A Moscou où il vit dans la crainte perpétuelle d'une arrestation des services américains, Edward Snowden a accepté de rencontrer TF1 à l'occasion de la sortie de ses mémoires. 

L'opportunité aussi de savoir si, six ans plus tard, l'ancien employé de la CIA ne regrette pas d'avoir révélé en 2013 l'existence d'un système de surveillance mondiale des communications et d'internet. 

Des révélations qui lui valent d'avoir été inculpé par les États-Unis pour espionnage et vol de secrets d'État, et qui l'obligent désormais à se déplacer avec la plus grande vigilance comme ce fut le cas lorsque notre équipe l'a retrouvé dans un grand hôtel de la capitale russe, à deux pas du Kremlin.

Lire aussi

Si je n'avais rien fait, personne n'aurait jamais rien su"- Edward Snowden

Son sacrifice en valait-il la peine ? "C’est une question que je vais me poser pour le reste de ma vie. Mais pour l’instant, je n’en connais pas la réponse. Si je n’avais rien fait, nous aurions aujourd’hui, en 2019, Donald Trump responsable du plus puissant système de surveillance des masses au monde que l’histoire ait jamais connu. Et personne n’en saurait rien, personne ne saurait qu’il existe, et encore moins qu’il en abuse", prévient Snowden qui sort le 17 septembre ses mémoires, publiées simultanément dans une vingtaine de pays dont les Etats-Unis, la France, l'Allemagne, le Royaume-Uni, le Brésil ou encore Taïwan. L'ouvrage original, écrit entièrement par Snowden lui-même, est publié aux Etats-Unis par Metropolitan Books (Macmillan) sous le titre  "Permanent record". 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter