VIDEO - Kerbala : des milliers de pèlerins chiites rassemblés pour commémorer un martyre

DirectLCI
COMMÉMORATION - Plusieurs centaines de milliers de pèlerins chiites se sont rassemblés dans la ville sainte de Kerbala, en Irak mercredi. Ils ont commémoré, par des actes d'auto-flagellation, le martyre d'un petit-fils du prophète Mahomet au VIIe siècle.

Partout dans le monde, en particulier à Kerbala et à Téhéran, c'est la même ferveur qui règne au sein de la communauté chiite où des milliers de fidèles ont défilé en se frappant le dos avec des chaînes.

Cependant, à Kaboul, les cérémonies ont été endeuillées par deux attentats contre des mosquées qui ont fait au moins 16 morts. A Kerbala, les cérémonies se déroulaient aussi sous haute protection : 30.000 membres des forces de sécurité ont été déployés car les chiites sont régulièrement pris pour cible en Irak, en particulier par le groupe jihadiste sunnite Etat islamique (EI).

Vêtus de noir, les pèlerins ont participé à la procession en se flagellant le dos et la poitrine pour commémorer le martyr de l'imam Hussein, assassiné en 680 par les troupes du calife omeyyade Yazid durant la bataille de Kerbala. 

Plus d'un million de fidèles

Des fidèles du monde entier visitent chaque année son mausolée, situé à environ 80 km au sud-ouest de Bagdad. Selon Riyadh al-Salman, un responsable du site, "plus de 1,2 million de pèlerins" participent cette année aux commémorations, les plus importantes du calendrier chiite.

Massés devant le sanctuaire, de nombreux fidèles se frappaient la poitrine en écoutant le récit de la mort tragique de l'imam Hussein, qui constitue l'un des épisodes fondateurs de la division entre les branches sunnite et chiite. "Nous continuerons de célébrer l'imam malgré la menace terroriste", a déclaré Saad Jassem, 35 ans, originaire de la ville voisine de Najaf.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter