Kim Jong-un accepte l'invitation de Trump et lui rend la pareille

DIPLOMATIE - Au lendemain du sommet de Singapour entre les deux hommes, le leader nord-coréen Kim Jong-un a accepté de se rendre aux Etats-Unis, où il a été invité par Donald Trump. Il a également invité son homologue à venir à Pyongyang . Un tournant qualifié de "radical" pour l'agence officielle nord-coréenne.

La rencontre historique entre les deux dirigeants a donné lieu à deux invitations tout aussi mémorables. Selon l'agence nord-coréenne KCNA, Kim Jong-un a invité Donald Trump à effectuer une visite à Pyongyang. De même, le président américain avait invité un peu plus tôt son homologue à venir aux Etats-Unis. "Les deux dirigeants ont accepté avec plaisir leurs invitations réciproques, convaincus que cela constituera une autre occasion importante pour une amélioration des relations" entre les deux pays, a indiqué l'agence dans un communiqué.

KCNA écrit par ailleurs que Kim Jong-un a convaincu son interlocuteur de mettre fin aux "actions militaires irritantes

et hostiles". Donald Trump a "compris" et a promis d'arrêter les manœuvres militaires conjointes avec la Corée du Sud, ajoute l'agence nord-coréenne; en écho à l'annonce surprise du chef de la Maison Blanche à l'issue du sommet de Singapour.

Kim Jong-un souhaite également que Pyongyang et Washington s'engagent à éviter de s'opposer l'un à l'autre et prennent des mesures juridiques et institutionnelles pour le garantir, ajoute KCNA.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Corée du Nord-États-Unis : sommet historique entre Kim Jong-un et Trump

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter