VIDÉO - Kristalina Georgieva, la femme qui voulait conquérir l'ONU

DirectLCI
SUCCESSION - Alors que le second et ultime mandat de Ban Ki-Moon prend fin le 31 décembre prochain, les candidats se multiplient pour lui succéder. Parmi eux, une femme, Kristalina Georgieva. Loin d'être favorite, l'économiste bulgare de 63 ans entend bien bousculer la hiérarchie.

Elle s'appelle Kristalina Georgieva. A 63 ans, elle est la dernière candidate déclarée pour remplacer Ban Ki-Moon au poste convoité de secrétaire générale de l'ONU, dont le mandat se termine le 31 décembre prochain. Le Sud-Coréen de 72 ans achève en effet son second mandat à la tête de l'institution internationale, après dix ans à sa tête.

Ancienne vice-présidente de la Banque mondiale, la commissaire européenne au Budget s'est manifestée tardivement dans la course au poste, faisant face à près de neuf candidats déjà déclarés, dont quatre autres femmes. Dans un premier temps, son pays, la Bulgarie, avait une autre favorite en tête pour prétendre à la tête de l'institution internationale. Son nom : Irina Bokova. Mais le pays a rapidement changé son fusil d'épaule alors que la patronne de l'Unesco ne bénéficiait pas d'un vent très favorable.

Depuis 1945, aucune femme n'a siégé à Genève, voyant ainsi huit hommes prendre tour à tour la tête de l'ONU. Une disparité sur laquelle compte bien s'appuyer Kristalina Georgieva pour bousculer la hiérarchie et accéder au poste. "Jusqu'à présent, en 71 ans, seule la moitié de l'humanité a été représentée" a-t-elle notamment martelé devant l'ONU, avant de jouer la carte de la "bonté" : "Notre problème aujourd'hui, c'est que la bonté est discrète. La haine est bruyante. On peut l'entendre partout". 

Pour le moment, parmi les dix candidats en lice, le favori est un homme et se nomme António Guterres, ancien Premier ministre du Portugal. Le suspense ne devrait plus durer très longtemps, les candidats sauront cette semaine s'ils font l'objet d'un veto d'un des 5 membres permanents du conseil de sécurité. Paris a notamment fait savoir qu'un candidat parlant français pourrait avoir sa préférence. Kristalina Georgieva, elle, maitrise parfaitement ... le russe.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter