L'Allemagne diminue sa "taxe tampon"

International

HYGIÈNE - Les députés allemands ont voté ce jeudi pour la baisse de la taxe sur les produits hygiéniques. Le 1er janvier prochain, les tampons et serviettes seront taxés à 7%, contre 19% actuellement.

En Allemagne, les tampons sont considérés comme des produits de luxe, et taxés autant que les cigarettes ou le vin. Mais jeudi 7 novembre, les députés allemands ont voté pour la baisse de la taxe sur ces produits hygiéniques de 19 à 7%. Une baisse de la fiscalité applicable dès le 1er janvier 2020. 

Lire aussi

Cette décision récompense le travail des féministes allemandes, qui depuis plus années réclamaient la baisse de la "taxe tampon", et lançaient régulièrement des pétitions à ce sujet (celle de Nanna-Josephine Roloff et Yasemin Kotra a récolté 200.000 signatures). Même "des produits comme le saumon, le caviar, les truffes, les nuits d’hôtels ou les trajets en taxi sont moins taxé" a expliqué la première à CNN.

Précarité menstruelle

Voir aussi

Les tampons sont encore taxés à 27% en Hongrie, 25% en Suède, 21% en Argentine. En France, la TVA a été abaissée de 20 à 5,5% le 1er janvier 2016. Certains pays comme le Canada, l’Irlande, l’Australie, l’Inde, le Kenya, le Liban ne taxent plus ces produits, considérés comme des produits de première nécessité. 

C'est ce que réclament les militantes françaises. Car selon un sondage Ifop pour Dons solidaires publié en mars 2019, 1,7 million de femmes manque de protections hygiéniques en France, faute de moyens. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter