L'ancienne star du football Ronaldinho et son frère arrêtés au Paraguay

L'ancienne star du football Ronaldinho et son frère arrêtés au Paraguay
International

JUSTICE - L'ancienne gloire du football brésilien Ronaldinho et son frère Roberto ont été arrêtés au Paraguay vendredi, accusés d'avoir présentés un faux passeport à son arrivée à l'aéroport d'Asuncion. L'avocat du footballeur retraité conteste les faits, toutefois, la détention préventive de l'ex-joueur du PSG a été confirmée samedi par une juge d'Asuncion.

Ronaldinho refait parler de lui dans le domaine extra-sportif. L'ancienne star brésilienne du PSG et du FC Barcelone a été arrêtée vendredi à Asuncion, au Paraguay, tout comme son frère Roberto, à la demande du procureur général du Paraguay, a indiqué le ministère public sur Twitter :  "Le bureau du procureur général a émis un mandat d'arrêt et a accusé le joueur Ronaldinho d'avoir utilisé un faux document d'identité. Il a demandé sa mise en détention préventive."

L'ancienne star du football brésilien et son frère ont vu leur détention préventive confirmée samedi par une juge d'Asuncion. 

Les deux hommes ont été présentés dans la matinée à une juge. "Ils ont commis un acte grave qui menace l'État. Ils sont entrés et sont restés dans le pays illégalement. Les conditions pour une détention préventive sont réunies", a expliqué la juge Clara Ruiz Diaz, citée par l'AFP. L'avocat des deux frères, Tarek Tuma, a qualifié la décision de la juge "d'irrationnelle, arbitraire et légère" et réclamé la récusation de la magistrate.

Auparavant, le procureur initialement en charge du dossier avait cependant estimé que Ronaldinho et son frère Roberto avaient été "trompés" et indiqué qu'ils ne seraient donc pas poursuivis pour être entrés au Paraguay avec de faux passeports.

Lire aussi

L'avocat du joueur conteste l'existence d'un faux passeport

Le procureur avait requis l'abandon des poursuites contre les deux hommes "avec la condition qu'ils admettent avoir commis le délit dont on les accuse, c'est-à-dire la détention de faux documents". "Les informations fournies sont très utiles pour démanteler une bande criminelle spécialisée dans la confection de faux documents", avait-il poursuivi. Le Ballon d'Or 2005 et son frère, venus faire la promotion d'un livre, avaient été entendus jeudi par un magistrat à Asuncion avant de ressortir libres.

Les documents falsifiés ont été détectés à l'arrivée de l'ancien international brésilien et de son frère à l'aéroport d'Asuncion. Selon l'avocat paraguayen de Ronaldinho, Adolfo Marin, qui conteste la version du parquet, le footballeur n'a pas présenté de faux passeport à son arrivée. Ronaldinho "n'a pas eu besoin d'utiliser un autre document que le sien", a affirmé l'avocat à l'AFP, assurant également que son client n'était soumis à aucune restriction de voyage à l'étranger.

Lors d'une perquisition effectuée dans l'hôtel de l'ancien footballeur, le ministre de l'Intérieur Euclides Acevedo a indiqué que la police paraguayenne avait trouvé de faux passeports confectionnés dans la capitale paraguayenne il y a quelques mois. 

Ronaldinho avait été privé de passeport par le justice brésilienne fin 2018, suite à sa condamnation à une amende de 2,5 millions de dollars (environ 2,25 millions d'euros), qu'il n'a jamais payée, pour avoir construit une jetée sans autorisation au bord d'un lac dans une aire protégée selon les médias brésiliens. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent