L'élu américain ultraconservateur Steve King suscite l'indignation après des propos sur les viols et l'inceste

International

SORTIE - Coutumiers des sorties racistes et anti-avortement, l'élu républicain Steve King a créé la polémique en estimant que la survie de l'espèce humaine était en partie due aux viols et incestes survenus au cours de l'Histoire.

Le Parti républicain se serait bien passé de ce genre de sorties. Ultraconservateur, l'élu américain Steve King a refait des siennes, un an après avoir défendu le suprémacisme blanc et avoir été sanctionné par son parti. Cette fois, l'homme âgé de 70 ans, connu pour être farouchement opposé à l'avortement, a déclaré lors d'un discours devant un groupe de conservateurs à Urbandale, dans l'Iowa : "Et si on remontait tous les arbres généalogiques et qu'on en retirait ceux qui ont été le produit de viol ou d'inceste ? Est-ce qu'il resterait un humain dans le monde ?"

"Vu toutes les guerres, tous les viols, tous les pillages qui ont eu lieu [...], je ne peux pas affirmer que je n'en suis pas le produit. J'aime à penser que chacune de nos vies est aussi précieuse que les autres" a-t-il ajouté. Sa déclaration a généré bon nombres de réactions d'indignation, dans les deux camps. Randy Feenstra, élu local de l'Iowa qui fait campagne pour décrocher la nomination du Parti républicain pour le siège de Steve King l'an prochain, a jugé ses propos "étranges"  et nocifs à la "cause" des Républicains : "Trump a besoin de défenseurs au Congrès, pas de distractions."

Lire aussi

"Vous êtes une honte"

Du côté démocrate, l'ancien ministre au logement de Barack Obama et candidat à la primaire démocrate, Julian Castro, a tweeté un cinglant : "Steve King n'a pas sa place au Congrès. (...) Il est temps de déloger ce fanatique." Même son de cloche pour la sénatrice Kirsten Gillibrand, également candidate à la primaire démocrate, qui s'adresse directement à Steve King : "Vous êtes une honte. Démissionnez."

Toujours selon Randy Feenstra, Steve King représente le "meilleur espoir" pour les Démocrates pour garder le contrôle de la  Chambre des représentants à Washington. Farouche soutien du président Donald Trump, férocement anti-immigration, Steve King est une personnalité controversée au Congrès, notamment en raison de déclarations racistes. 

Lire et commenter