"Les femmes sont moins intelligentes" : un élu polonais suspendu par le parlement européen

DirectLCI
SANCTIONS - Après avoir affirmé que les femmes étaient "moins intelligentes" que les hommes, l’eurodéputé polonais Janusz Korwin-Mikke va être privé de son indemnité pendant un mois et suspendu pendant 10 jours par le Parlement européen.

Adepte des dérapages en tous genres, l’eurodéputé polonais Janusz Korwin-Mikke est une nouvelle fois allé trop loin pour le Parlement européen le 1er mars, en qualifiant les femmes d’inférieures aux hommes. En pleine séance, il avait déclaré : "Bien entendu, les femmes doivent gagner moins que les hommes, parce qu’elles sont plus petites et elles sont moins intelligentes". 


Des propos qui avaient suscité un vague d’indignation. 700 000 personnes avaient notamment signé une pétition en Pologne pour réclamer des sanctions à son encontre. C’est donc chose faite depuis mardi et l’annonce du président du Parlement européen Antonio Tajani. "En insultant toutes les femmes, (M.Korwin-Mikke) a foulé aux pieds nos valeurs fondamentales", a-t-il rappelé. 

Déjà sanctionné pour un salut hitlérien

Ainsi, l’eurodéputé "va perdre 30 jours d’indemnité journalière (qui s’élèvent à 307 euros par jour, soit 9 210 euros, ndlr), sera suspendu de toute activité du Parlement pendant 10 jours et ne pourra pas représenter le Parlement pendant un an", a annoncé Antonio Tajani. "La sévérité des sanctions est proportionnée à la gravité des propos qui ont été proférés", a-t-il poursuivi. "Attaquant l’égalité des sexes au cours d’un débat concernant les femmes en séance plénière, qui plus est présidée par une femme, ce sont toutes les femmes qui ont été offensées".


L’eurodéputé polonais avait déjà été suspendu d’activité parlementaire pendant cinq jours et privé d’indemnité pendant dix jours après avoir affirmé en juillet 2016 que l’arrivée de migrants en Europe était comparable à un "déversement d’excréments". Quelques mois plus tôt, il s’était déjà fait remarquer (et sanctionner) pour avoir fait un salut hitlérien dans l’hémicycle et avoir assimilé les jeunes chômeurs à des "nègres".

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter