L'Espagne arrête un ex-rappeur londonien, "l'un des terroristes de Daech les plus recherchés d'Europe"

L'Espagne arrête un ex-rappeur londonien, "l'un des terroristes de Daech les plus recherchés d'Europe"
International

TERRORISME - Il était "l'un des combattants terroristes de Daech à l'étranger les plus recherchés d'Europe", selon la police espagnole. Abdel-Majed Abdel Bary, ex-rappeur londonien d'origine égyptienne, a finalement été arrêté dans un appartement loué au sud de l'Espagne, où il se cachait.

Fin de partie pour un ex-rappeur londonien qui était l'un des membres du groupe État Islamique (EI) "les plus recherchés d'Europe", selon la police. Cet homme "de nationalité égyptienne" a été arrêté mardi à Almeria, ville côtière du sud-est de l'Espagne. La police n'a pas souhaité dévoiler son identité, mais selon une source au sein du haut tribunal de l'Audience nationale, chargé notamment des affaires de terrorisme, et sur la base de ses empreintes, il s'agirait d'Abdel-Majed Abdel Bary.

Un profil criminel extrêmement violent

Originaire de l'ouest londonien, il s'était fait connaître il y a plusieurs années en publiant une photo morbide où il posait avec une tête décapitée et dont la légende indiquait : "Moment de détente avec mon pote, ou ce qu'il reste de lui". Selon le communiqué de la police espagnole publié mardi, il était "l'un des combattants terroristes de Daech à l'étranger les plus recherchés d'Europe (...) tant pour sa trajectoire criminelle dans les rangs de Daech que pour sa grande dangerosité".

Lire aussi

"Entré récemment en Espagne de manière irrégulière, il se cachait dans un appartement loué" à Almeria où "deux autres personnes l'accompagnant ont aussi été arrêtées", a ajouté la police, en précisant qu'il est arrivé "depuis l'Afrique du nord". 

"Il a passé plusieurs années dans la zone de conflit irako-syrienne et présente des traits de personnalité très particuliers et un profil criminel extrêmement violent, qui ont attiré l'attention de la police et des services de renseignement européens", a par ailleurs décrit la police espagnole. 

 Abdel-Majed Abdel Bary est le fils d'Adel Abdel Bary, Égyptien condamné à 25 ans de prison en 2015 à New York pour son implication dans les attentats contre les ambassades américaines au Kenya et en Tanzanie en 1998.  

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent