Entrée des Pays-Bas au capital d'Air France-KLM : "Le gouvernement néerlandais doit préciser ses intentions", estime Macron

Entrée des Pays-Bas au capital d'Air France-KLM : "Le gouvernement néerlandais doit préciser ses intentions", estime Macron

ÉCO - Le gouvernement néerlandais a augmenté sa participation au sein de la compagnie aérienne Air France-KLM, sans prévenir l'Etat français. Emmanuel Macron a appelé les Pays-Bas à procéder à des "clarifications".

Sans prévenir l'Etat français, les Pays-Bas ont réalisé une montée au capital de 12,68%, ce qui équivaut à 680 millions d'euros. Cette décision est le résultat de la crispation de ces derniers sur la constatation des différences de performance entre Air France et KLM mais aussi sur l'emprise de la compagnie française, qui a un droit de vote double sur les décisions. De fortes tensions étaient également apparues quant à l'avenir du patron de KLM, Pieter Elbers, que le conseil d'administration du groupe a finalement proposé de reconduire dans ses fonctions le 19 février.

"L'objectif est d'obtenir à terme une position équivalente à celle de l'Etat français", a souligné le ministre néerlandais des Finances Wopke Hoekstra. La France détient actuellement une participation de 14,3% dans le groupe. 

"Le gouvernement néerlandais doit clarifier ses intentions, a estimé Emmanuel Macron mercredi lors d'une conférence de presse à Paris. Ce qui importe en la matière, c'est que l'intérêt de la société soit préservé et que droit des sociétés doit respecté."

Toute l'info sur

La Matinale

Lire aussi

Air France et KLM ont fusionné en 2004 mais continuent à opérer de façon largement indépendante alors que la branche française a été secouée par des mouvements sociaux ces dernières années. Le patron d'Air France-KLM, Benjamin Smith, s'était rendu pour "d'intenses discussions" avec le gouvernement néerlandais mi février afin de trouver un accord sur l'avenir de KLM dans l'alliance, et sur le sort de Pieter Elbers. 

Selon la presse néerlandaise, bien que confirmé à son poste, la position du patron de KLM était considérée comme "difficile" étant donné la volonté de Ben Smith de rapprocher le fonctionnement des deux entités.

Ce mercredi 27 février 2019, Claire Fournier, dans sa chronique "Le chiffre éco", est revenue sur la montée au capital des Pays-Bas au sein d'Air France-KLM. Cette chronique a été diffusée dans La Matinale du 27 février 2019 présentée par Julie Hammett sur LCI. Du lundi au vendredi, dès 5h45, Julie Hammett vous présente la Matinale entourée de ses chroniqueurs.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

CARTE - Confinement : regardez jusqu’où vous pourrez sortir autour de chez vous dès le 28 novembre

"Un chagrin presque insupportable" : Meghan Markle évoque sa fausse couche dans une poignante tribune

EN DIRECT - Covid-19 : l'Allemagne prolonge ses restrictions jusqu'en janvier 2021

EN DIRECT - Mort de Maradona : une veillée funèbre au palais présidentiel argentin

EN DIRECT - Election US : Trump appelle ses partisans à "inverser" le résultat, Biden lui répond

Lire et commenter