L'humeur de Bachelot : "Erdogan est infréquentable, mais il est aussi indispensable, et c'est bien là notre problème"

DirectLCI
L'HUMEUR DE BACHELOT - Le président turc bafoue sciemment la démocratie dans les pays européens, sans que ces derniers n'osent réagir.

Des sympathisants d'Erdogan ont fait pression sur un kiosquier pour faire retirer une affiche du Point, au Pontet, près d'Avignon. L'affiche mentionnait le titre "Le dictateur", avec la photo du président turc. Emmanuel Macron a traité cet acte d'inqualifiable et d'inacceptable sur Twitter. Erdogan arrive à intervenir sur les communautés turques installées en Allemagne et en France. S'il bafoue ouvertement ainsi la démocratie occidentale, pourquoi maintient-on encore les liens avec ce chef d'Etat que nous traitons de dictateur ?

Ce mardi 29 mai 2018, Roselyne Bachelot, dans sa chronique "L'humeur de Bachelot", nous parle de l'influence d'Erdogan en Turquie comme à l'étranger. Cette chronique a été diffusée dans La République LCI du 29/05/2018 présentée par Julien Arnaud et Roselyne Bachelot sur LCI. Du lundi au vendredi, dès 9h, Julien Arnaud sera aux commandes de ce grand talk d’opinion, avec à ses côtés Roselyne Bachelot pour trois heures de débat et de polémique.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La République LCI

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter