L'Inde ratifie l'Accord de Paris sur le changement climatique

L'Inde ratifie l'Accord de Paris sur le changement climatique

ENVIRONNEMENT - L'Inde, troisième plus gros émetteur de gaz à effet de serre au niveau mondial, a officiellement ratifié ce dimanche l'Accord de Paris sur la lutte contre les changements climatiques.

"Devenez le changement que vous voulez voir dans le monde". Cette phrase est signé Gandhi, et en ce dimanche 2 octobre, jour anniversaire de sa naissance, il a quelque part été un peu entendu. Son pays, l'Inde, troisième plus gros émetteur de gaz à effet de serre dans le monde, a officiellement ratifié l'Accord de Paris sur la lutte contre les changements climatiques.

 Le document ratifié par New Delhi a été déposé au siège des Nations unies à New York. C'est un "grand pas pour les initiatives face aux changements climatiques", a écrit le ministre de l'Environnement indien Anil Madhav Dave sur son compte Twitter. 

"Sa ratification va permettre une entrée en vigueur de l'accord en un temps record", conformément aux engagements pris lors de la COP", a déclaré, depuis Paris, la présidente de la COP21 et ministre française de l'Environnement Ségolène Royal à l'AFP New Delhi.

62 pays ont désormais ratifié l'accord de Paris

Avec l'Inde et ses quelque 4% d'émissions mondiales, un total de 62 pays représentant près de 52% des émissions mondiales a désormais ratifié l'accord visant à contenir le réchauffement climatique sous le seuil de 2°C par rapport au niveau pré-industriel. Les conditions de son entrée en vigueur sont donc quasiment remplies : l'accord conclu à Paris par 175 pays en décembre 2015 doit être ratifié par au moins 55 pays représentant 55% des émissions de gaz à effet de serre.

La Chine et les Etats-Unis, les deux pays les plus pollueurs, ont contribué à accélérer le processus en ratifiant le texte début septembre.

De son côté, le Parlement européen doit donner mardi 4 octobre son feu vert à une ratification des 28 pays membres de l'UE, a rappelé Ségolène Royal. L'UE représente 12% des émissions.

Lire aussi

    L'Elysée salue la ratification indienne

    La présidence de la République française a salué la ratification indienne. "Cette décision, après celle des ministres européens de l'Environnement, nous rapproche de l'entrée en vigueur de l'Accord de Paris d'ici la fin de l'année", estime l'Elysée dans

    un communiqué.

    Il est bon de se réjouir mais n'oublions pas que les objectifs de l'accord de Paris sont très ambitieux au regard du niveau 

    actuel des émissions de gaz à effet de serre. Les experts du climat, regroupés dans le Giec, estiment qu'il faudra réduire les émissions de 40 à 70% entre 2010 et 2050 pour rester en dessous de 2°C.

    Lire aussi

      Sur le même sujet

      Les articles les plus lus

      EN DIRECT - Covid-19 : des vols spéciaux pour rapatrier en France les personnes bloquées au Maroc

      Variant Omicron : pourquoi l'OMS appelle-t-elle à ne pas fermer les frontières ?

      Joséphine Baker : quand un cercueil entre vide (ou presque) au Panthéon

      Covid-19 : une étude confirme l'efficacité du rappel vaccinal pour contenir les hospitalisations de la 5e vague

      Covid-19 : "Il est légitime de prendre des précautions" face au variant Omicron, explique le Pr Alain Fischer sur LCI

      Lire et commenter
      LE SAVIEZ-VOUS ?

      Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

      Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.