L'ONU dénonce une vague d'exécutions à Mossoul

L'ONU dénonce une vague d'exécutions à Mossoul

EXACTIONS - Des dizaines de personnes auraient été exécutées par les djihadistes de l'organisation État islamique à Mossoul, selon l'ONU. Des atrocités commises alors que les troupes irakiennes s'approchent de la ville.

Les massacres auraient été commis entre mercredi et dimanche dernier. D'après l'ONU, le groupe État islamique (EI) aurait tué des dizaines de personnes à Mossoul, leur dernier bastion en Irak, vers lequel les troupes irakienne ont continué leur progression mardi, avec le soutien de la coalition internationale.

Toute l'info sur

La bataille de Mossoul

Parmi les victimes figureraient cinquante policiers. Ces agents, pris en otage par l'EI, auraient été exécutés dimanche dans un immeuble à la périphérie de Mossoul. Au sud de la ville, dans le village de Safina, ce sont quinze civils qui ont été tués. Les djihadistes de l'État islamique ont ensuite jeté les corps dans une rivière, probablement pour terroriser les autres villageois. Dans le même village, six autres civils auraient été tués "simplement parce qu'ils étaient apparentés à un chef tribal" luttant contre l'organisation islamiste, selon le porte-parole du Haut-Commissariat au droits de l'Homme.

Lire aussi

    Non loin de là, à Touloul Naser, 70 cadavres portant des traces de balles ont été découverts par les forces irakiennes. Il est toutefois difficile de dire pour l'instant qui est responsable du massacre, selon les Nations unies.

    Toujours au sud de Mossoul, à Roufeila, des membres de l'EI ont apparemment tué trois femmes et trois fillettes au cours d'une marche forcée. Elles auraient été tuées car elles n'avançaient pas assez vite, car l'une des fillettes était handicapée.

    L'ONU précise que ces allégations en sont encore au stade "préliminaire" et "nécessite encore un peu de travail [d'investigation]". Mais redoute qu'il ne s'agisse pas des "dernières informations sur de tels actes barbares commis par l'EI".

    Lire aussi

      En vidéo

      L'armée irakienne aux portes de Mossoul, les villageois évacués par précaution

      Sur le même sujet

      Les articles les plus lus

      EN DIRECT - Covid-19 : 12.096 personnes hospitalisées dont 2191 en soins critiques

      Présidentielle 2022 : blessé au poignet en début de meeting, Éric Zemmour porte plainte

      Un vaccin qui "n'empêche pas la transmission", est-ce vraiment "du jamais-vu depuis Pasteur" ?

      Télétravail, vaccination des enfants... Ce qui pourrait être annoncé à l'issue du Conseil de défense lundi

      Protocole sanitaire de niveau 3 à l'école primaire : ce que ça change

      Lire et commenter
      LE SAVIEZ-VOUS ?

      Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

      Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.