L'ONU s'attend à un demi-million de réfugiés afghans de plus en 2021

Pour les réfugiés afghans qui viennent dans le pays, ils font tous étape dans notre base militaire à Abou Dabi. Focus sur le déroulement des contrôles.

EXODE - Alors que les opérations d'évacuation vont bientôt se terminer en Afghanistan, l'ONU a estimé probable ce vendredi qu'un demi-million de personnes fuient encore le pays en 2021. Pour tenter de palier à une possible urgence humanitaire, elle a élaboré un plan de plus de 250 millions d'euros.

Les évacuations d'étrangers et d'Afghans fuyant le nouveau régime taliban ont repris ce vendredi à l'aéroport de Kaboul, au lendemain de l'attentat du groupe jihadiste État islamique (EI) qui a tué au moins 85 personnes.  Mais alors que le temps est compté pour les candidats au départ, les troupes américaines qui assurent la sécurité de l'aéroport quittant le pays au 31 août, des milliers d'entre eux ne parviendront pas à quitter le pays par la voie des airs. 

Toute l'info sur

L'Afghanistan aux mains des talibans

Bon nombre d'entre eux pourraient néanmoins parvenir à quitter le pays par d'autres biais, si bien que les Nations Unies ont indiqué ce vendredi attendre jusqu'à un demi-million de réfugiés afghans supplémentaires en 2021.

Un plan préparé par l'ONU en cas d'intervention d'urgence

"En termes de chiffres, nous nous préparons à environ 500.000 nouveaux réfugiés dans la région. Il s'agit du scénario le plus pessimiste", a déclaré Kelly Clements, Haut-Commissaire adjointe de l'agence de l'ONU pour les réfugiés (HCR), à l'occasion de la présentation du Plan régional de préparation et d'intervention pour les réfugiés afghans.

Ce plan prévoit un appel de fonds de 299 millions de dollars (254,4 millions d'euros) pour financer cette année les activités des agences de l'ONU, dont le HCR, le Programme alimentaire mondial et le Fonds des Nations unies pour l'enfance (Unicef), ainsi que d'ONG avec lesquelles les Nations unies travaillent.

"Un financement accru et immédiat nous permettra de mettre en place des réserves de matériels de secours et d'être prêts pour une intervention d'urgence", a expliqué Mme Clements. "Bien que nous n'ayons pas constaté d'importants départs d'Afghans à ce stade, la situation en Afghanistan a évolué plus rapidement que quiconque ne l'avait prévu. Nous devons donc être prêts à faire face à toutes les éventualités", a-t-elle insisté.

Des millions d'Afghans déjà accueillis en Iran et au Pakistan

"N'oubliez pas que plus de 2,2 millions d'Afghans sont déjà accueillis par l'Iran et le Pakistan, et que la fuite est parfois non seulement le dernier recours, mais aussi la seule option dont disposent les gens pour survivre et jouir des droits humains les plus fondamentaux", a-t-elle ajouté. L'Iran et le Pakistan accueillent en outre 3 autres millions d'Afghans ayant divers statuts, dont de nombreuses personnes sans papier, selon le HCR.

Lire aussi

L'Afghanistan est tombé aux mains des talibans après une offensive fulgurante, avant même que n'expire le délai fixé par le président Joe Biden pour le retrait des derniers militaires américains, le 31 août.

Les talibans se sont efforcés depuis leur retour d'afficher une image ouverte et modérée. Mais beaucoup d'Afghans, souvent urbains et éduqués, craignent que les islamistes n'instaurent le même type de régime fondamentaliste et brutal que lorsqu'ils étaient au pouvoir entre 1996 et 2001. Ceux qui ont travaillé ces dernières années avec les étrangers ou le gouvernement pro-occidental déchu, notamment, craignent d'être réduits au silence, voire traqués, et ont nourri le flot des nombreux candidats au départ à l'aéroport de Kaboul.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Soldat tué au Mali : le caporal-chef Maxime Blasco, un militaire de 34 ans au parcours "admirable"

Pneus hiver ou chaînes obligatoires : voici la carte des départements concernés

REVIVEZ - "Danse avec les stars" : la chanteuse Lola Dubini est éliminée dès son premier prime

Éruption du volcan aux Canaries : comment expliquer l'arrivée en France du nuage de dioxyde de soufre

EN DIRECT - Covid-19 : 7980 personnes hospitalisées, dont 1571 en soins critiques

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.