Abou Bakr al-Baghdadi, le chef de l'EI, à nouveau annoncé mort

Abou Bakr al-Baghdadi, le chef de l'EI, à nouveau annoncé mort

International
DirectLCI
DAECH - L'Observatoire syrien des droits de l'Homme a assuré, mardi 11 juillet, avoir des informations selon lesquelles le chef de l'organisation Etat islamique était mort.

Après la perte de Mossoul, ce serait un nouveau coup dur particulièrment marquant pour l'organisation Etat islamique. L'Observatoire syrien des droits de l'Homme a en effet indiqué, mardi 11 juillet, que le calife auto-proclamé du groupe terroriste de l'Etat islamique, Abou Bakr Al Baghdadi, était mort. "De hauts responsables de l'EI présents dans la province de Deir Ezzor (en Syrie, ndlr) ont confirmé  l'OSDH la mort d'Abou Bakr al-Baghdadi, émir de l'EI", a déclaré à l'AFP le directeur de l'ONG, Rami Abdel Rahmane.

En vidéo

Mossoul, un champ de ruines après neuf mois de combat

Toutefois, l'interlocuteur de l'AFP ignore les conditions et le moment de la mort du chef de la puissante organisation djihadiste. "Nous l'avons appris aujourd'hui mais nous ignorons quand ou comment il est mort." Si l'information reste encore à prendre avec des pincettes, ce n'est pas la première fois qu'elle est relayée cette semaine. Ainsi, le site pro-russe Sputnik News se faisait l'écho, ce mardi, d'une confirmation par Daech, faite à la chaîne télévisée Al Sumaria. 


Le "calife" a déjà été annoncé mort à quatre reprises, a répertorié France Info. En 2005, alors qu'il était membre d'Al-Qaida. En novembre 2014, en plein bombardement de Mossoul. Puis en mars 2015, lors d'une frappe près de la frontière entre l'Irak et la Syrie. En juin 2016, après un raid de la coalition conter Daech à Raqqa. Et enfin, en mai dernière, après un bombardement de l'armée russe, en mai dernier.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter