La belle histoire du jour : 21 ans après l'avoir sauvée bébé, il assiste à son mariage

International
DirectLCI
ETATS-UNIS - Un capitaine de police américain, qui avait sauvé la vie d'un bébé en 1993, a assisté ce dimanche au mariage de celle qui est désormais une jeune femme.

Elle a failli ne vivre que deux mois. Si Shammah Hamideh a eu la vie sauve, elle le doit à l'intervention in extremis de Joseph Braca . Vingt et un ans plus tard, celui qui est désormais capitaine de police à Yonkers (Etat de New York) était convié ce dimanche au mariage de celle qui est devenue une jeune femme, à Palos Hills près de Chicago (Illinois).

Une belle histoire qui aurait pu tourner au drame le 28 décembre 1993. A l'époque, Shammah Hamideh, âgée de deux mois, cesse de respirer. Joseph Braca, qui est alors sergent, est appelé par les parents du bébé. Il réussit à lui dégager ses voies respiratoires puis lui prodigue un massage cardiaque. Et parvient à la ramener à la vie : "En approchant de l'hôpital, j'ai pu constater que le bébé commençait à revenir à la vie", raconte ce policier émérite à CBS News .

Un membre de la famille à part entière

Une intervention qu'il n'a pas oubliée. "Vous êtes toujours heureux quand vous pouvez sauver des vies, mais c'est encore plus marquant dans le cas d'un bébé de deux mois", estime celui qui est depuis considéré comme un membre de la famille de Shammah Hamideh, d'origine palestinienne. "Son père m'a dit qu'il a donné la vie à sa fille la première fois, et que je l'ai fait la seconde", se souvient-il.

"Il n'a jamais oublié mon anniversaire. Lui et son épouse me traitent comme si j'étais leur propre fille", témoigne la jeune femme, désormais âgée de 21 ans. Logiquement, elle a donc invité son sauveur à son mariage. Le capitaine de police, qui n'aurait manqué pour rien au monde cet événement, a même dû changer la date de ses vacances afin de pouvoir s'y rendre. Un beau cadeau, alors que le héros prendra sa retraite en janvier prochain, après 45 ans de bons et loyaux services.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter