La belle histoire du jour : 30 instituteurs et employés de l'école primaire se partagent le jackpot du loto

International
DirectLCI
ANGLETERRE – Un groupe de 30 instituteurs, assistants d'enseignement et membres de l'administration d'une même école primaire britannique jouaient ensemble depuis 17 ans à la loterie nationale. Ils viennent de gagner un million de livres (1.242.700 euros) et s'affichent tout sourire dans la presse d'outre-Manche.

Sur les photos diffusées par les médias britanniques, on les voit hilares, une coupe de champagne à la main, fêter leur gain dans la cour de récréation ou dans une salle de classe. S'il arrive que des groupes d'amis ou de collègues jouent et gagnent ensemble au loto, qu'ils soient plusieurs dizaines et travaillent dans un établissement scolaire est peu banal.

C'est pourtant bien ce qui vient de se passer au sein de l'école primaire Simms Cross de Widnes, une ville de 50.000 habitants du nord-ouest de l'Angleterre. Un groupe formé de 30 instituteurs, assistants d'enseignement et personnels administratifs, qui mettaient leurs mises en commun depuis 17 ans, a gagné les 1 million de livres (1.242.700 euros) en jeu la semaine dernière à la loterie nationale. Ces vingt-six femmes et quatre hommes toucheront donc chacun 33.333 livres (41.400 euros).
 

Au Mirror ou à un site d'information local , ces heureux gagnants ont raconté avoir d'abord cru à un poisson d'avril lorsque celle qui collectait chaque mois l'argent pour participer aux différents tirages, Julie Connaughton, leur a annoncé vendredi matin qu'ils avaient remporté le gros lot. Et pour cause : jusqu'ici, ils n'avaient jamais empoché plus de 100 livres. Après avoir vérifié tous ensemble leur ticket auprès de Camelot, l'organisme responsable du loto britannique, ils ont éclaté de joie et certains se sont mis à danser au sein de l'école.

Andrew, 23 ans, n'avait rejoint le groupe qu'en janvier

Une assistante d'enseignement de 31 ans, Beth Murphy, explique de son côté avoir failli manqué de participer à la fête : elle n'avait pas réglé sa cotisation mensuelle à Julie Connaughton et ne l'a fait que quelques heures avant la validation du fameux ticket. Toute heureuse d'avoir donné sa mise à temps, cette maman de trois enfants, qui se préparait à de longs mois d'économies pour financer son mariage, va avancer ses noces à octobre prochain. Autre belle histoire au sein du groupe, celle d'Andrew Carney : ce jeune instituteur de 23 ans avait rejoint ses collègues joueurs en janvier seulement.

S'ils ne semblent pas vouloir faire profiter les élèves de l'école de leur gain - certains disent vouloir s'acheter une voiture, d'autres faire des travaux dans leur maison ou se payer des vacances -, la rentrée promet d'être joyeuse à l'école Simms Cross : lorsqu'ils ont appris l'heureuse nouvelle vendredi, les instits s'apprêtaient à partir en vacances de Pâques.

A LIRE AUSSI >>  La belle histoire du jour : leur amour fou renaît 40 ans après leur séparation forcée

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter