La belle histoire du jour : après 2 ans de recherches, il retrouve sa fillette dans un foyer de sans-abris

La belle histoire du jour : après 2 ans de recherches, il retrouve sa fillette dans un foyer de sans-abris

LE COMBAT D'UN PERE - Après deux années de traque sans relâche, un père de famille a retrouvé sa fillette de cinq ans, que sa mère avait emmené avec elle sans laisser d'adresse. La justice a confié la garde de l'enfant au quadragénaire, bouleversé par la séparation.

Il cherchait sa fille partout depuis deux ans. C'est dans un centre d'hébergement de sans-abris que Bryan Thouvenel l'a finalement retrouvée. Lorsque sa compagne l'avait quitté, emmenant avec elle Harmony, leur fille alors âgée de deux ans, ce père de trois enfants basé dans l'Oregon en avait été dévasté.

Depuis, il cherchait sa fille sans relâche. Jusqu'à ce jour de juin 2015, où il reçoit le coup de téléphone d'un ami, qui lui explique qu'il pense avoir retrouvé la petite, dans un foyer de sans-abris. Bryan Thouvenel décide de saisir la justice, qui lui avait accordé les droits de garde de sa fillette en son absence, trois mois plus tôt.
Harmony est enfin rendue à son père.

"Harmony, c'est papa"

Ce jour restera gravé dans sa mémoire."C'était extrêmement émouvant", se remémore-t-il, interrogé par la chaîne de télévision locale KREM2 . "J'ai aperçu ma fille qui marchait enfin. Je l'ai appelée par son prénom. Elle m'a regardé en riant et je lui ai dit: 'Harmony, c'est papa'. Ses yeux se sont illuminés".

"Ça en valait vraiment la peine", se réjouit ce père de famille de 41 ans. "Depuis deux ans, je vivais un véritable enfer, à me battre pour avoir simplement le droit de faire partie de la vie de ma fille. Et maintenant, elle est de retour dans ma vie", poursuit-il, très ému.

Il avait composé une ballade pour sa fille

Bryan Thouvenel et la mère de Harmony s'étaient rencontrés dans un bar-karaoké en 2010. Après deux années de vie commune, pendant lesquelles la petite fille était venue au monde, le couple avait fini par exploser. Avec l'enfant, la mère avait quitté le domicile conjugal sans prévenir, et sans laisser d'adresse.

En 2014, le père de famille meurtri avait écrit une ballade pour sa fillette, qui lui manquait terriblement :

Anxiété de séparation

Mais il n'est pas le seul à avoir souffert de cette séparation. Le traumatisme a engendré chez Harmony un trouble anxieux de séparation, qui se développe chez les enfants séparés de leurs parents. Lors de vacances à la mer, raconte-t-il, la fillette attendait son père devant la porte dès qu'il se rendait aux toilettes.

La petite famille recomposée se prépare maintenant à partir à Hawaï pour se retrouver, grâce à une généreuse subvention accordée par l'association de défense de l'enfance Time to Put Kids First [Les enfants avant tout, en anglais].

LA BELLE HISTOIRE D’HIER >>  Sans jambes après un accident, elle réalise son rêve de devenir médecin

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Femme décapitée à Agde : un homme de 51 ans interpellé et placé en garde à vue

À cause de l'épidémie de Covid, les cas de tuberculose explosent

VIDÉO - Fourgonnette "garée" sur un Abribus en Bretagne : voici la clé du mystère

EN DIRECT - Covid : moins de 2 000 classes fermées en France

Procès des attentats du 13-Novembre : "Je crie, je hurle : 'Papa est mort ! Papa est mort !'"

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.