La belle histoire du jour : après 37 ans de solitude, l'émouvant retour d'une éléphante parmi les siens

La belle histoire du jour : après 37 ans de solitude, l'émouvant retour d'une éléphante parmi les siens

International
DirectLCI
ANIMAUX - Une éléphante isolée depuis 37 ans se retrouve confrontée pour la première fois à l'une de ses congénères. La scène, filmée le 28 février dernier par les soigneurs du zoo de San Diego, aux Etats-Unis, est particulièrement émouvante.

Trente-sept ans de solitude, c'est long. Même (et surtout ?) pour les animaux. Alors le 28 février dernier, quand l'éléphante Mila s'est retrouvée face à l'une de ses congénères après autant d'années, sa réaction a été à la hauteur des espérances de ses soigneurs, qui ont filmé cette scène particulièrement émouvante. Les deux pachydermes, après quelques instants d'observation hésitante, se sont approchés l'un de l'autre, se sont sentis, puis, en confiance, ont enlacé leurs trompes, moyen de communication privilégié chez les éléphants. "Leur première interaction a été incroyable à regarder", explique Erin Ivory, soigneur du zoo Franklin. Jugez par vous-même.

Pourtant, ce n'était pas du tout gagné, tant cette rencontre représentait une épreuve pour Mila, comme l'explique le site Maxisciences qui relaye l'information . Capturée il y a 37 ans en Namibie, dans son élément naturel, elle a passé la plus grande partie de sa vie dans un cirque de Nouvelle-Zélande, qui n'était propriétaire d'aucun autre éléphant. Après une longue vie de solitude circassienne, elle a fini par prendre sa retraite en 2009 et a rejoint un zoo où elle a été soignée par le Dr Schofield, qui souhaitait la réintégrer au sein d'un groupe d'éléphants.

Un nouveau drame, puis la rencontre

En 2012, un nouveau drame vient marquer la vie de l'éléphante : alors que ses soigneurs tentaient de la transférer, Mila, sujette à un stress post-traumatique, panique et provoque la mort du docteur Schofiel. "Tous les éléphants [en captivité, ndlr] souffrent de stress post-traumatique. Ils sont capturés dans la nature. La capture implique généralement que toute leur famille soit tuée, ce qui est un drame terrible", avait expliqué à l'époque Pat Derby de la Performing Animal Welfare Society. Un an plus tard, Mila rejoint les etats-Unis et le zoo de San Diego. Ses soigneurs la placent immédiatement en quarantaine afin qu'elle s'habitue à son nouvel habitat, mais ils ont d'ores et déjà des projets pour elle.

Mary, une éléphante matriarche, est la candidate toute désignée pour apprivoiser Mila et lui permettre de se joindre au groupe de 5 éléphantes qu'accueille le zoo. Cette dernière se montre en effet particulièrement patiente avec les nouveaux-venus. Pari réussi : les deux congénères se sont rapidement apprivoisées et font même la sieste ensemble de temps à autre, signe qu'elles sont particulièrement détendues et en confiance. D'autres rencontres avec les quatre autres éléphantes du zoo sont envisagées, mais chaque chose en son temps : tous les éléphants en captivité ont chacun leur histoire et leur traumatisme. Mais pour Mila, le plus beau reste désormais à venir.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter