La belle histoire du jour : après 50 ans de mauvais traitements, deux éléphants regagnent leur liberté

La belle histoire du jour : après 50 ans de mauvais traitements, deux éléphants regagnent leur liberté

DirectLCI
CIRQUE – Deux éléphants de 50 ans ont été relâchés grâce à une association de défense des animaux en Inde. Les pachydermes étaient détenus dans un cirque et avaient développé de graves problèmes de santé.

Mia et Sita, deux éléphants femelles de 50 ans, ont passé la plupart de leur vie dans un cirque de Tiruvannamalai, en Inde. Mais grâce à l'association "Wildlife SOS", les deux pachydermes ont pu regagner un espace naturel loin du stress du cirque.

Un centre indien de soin et de conservation des éléphants a recueilli les animaux le 27 novembre, après un voyage de cinq jours, long de 2 000 kilomètres à travers le pays, escortés par une équipe vétérinaire, rapporte Live India . Les deux bêtes ont dû être transportées dans une ambulance spécialement conçue pour leur taille. A leur arrivée au centre, Mia et Sita ont profité sans attendre de leur nouvelle maison, avec bains de boue, piscine et papaye. Mia s'est immédiatement attribuée une petite sieste, raconte l'association sur son site qui a également mis en images le voyage des deux éléphants  : "Nous ne savons pas quand Mia a été autorisée à faire une sieste, mais il est clair qu'elle en avait besoin."

De mauvaises conditions de détention au cirque

Dans le cirque, les animaux ont été détenus dans de mauvaises conditions et Mia et Sita ont développé des problèmes de santé importants, rapporte Wildlife SOS . Mia a les pieds enflés, les yeux nuageux, et les orteils couverts de plaies. Mais Sita a les blessures les plus graves : "Sa patte avant droite n'a jamais guéri correctement d'une ancienne fracture. Sa jambe avant gauche est en hyperextension, faisant pression sur son pied et provoquant fissures et abcès. A cause de cela, elle n'a probablement pas été en mesure de se coucher et de se reposer correctement depuis plus d'un an" explique l'association.

Depuis leur arrivée au centre, Mia et Sita se sont fait de nouveaux amis, semblent plus heureuses et ont finalement appris à être de vrais éléphants. Le cofondateur de Wildlife SOS, Kartick Satyanarayan a déclaré que les deux éléphants "vont avoir une vie plus heureuse et ne seront pas obligés de servir dans un cirque. Une vie où elles auront le soin qu'ils méritent."

LA BELLE HISTOIRE D'HIER >> Internet se mobilise pour "l'enfant le plus seul de Grande-Bretagne"
 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter