La belle histoire du jour - Après 6 ans d'opérations, sa nouvelle mâchoire la fait enfin se sentir normale

International

NOUVELLE VIE - Elle est née avec une malformation de la mâchoire. Il aura fallu six ans et plusieurs opérations douloureuses pour que cette Britannique âgée de 20 ans ait enfin une vie "normale".

Sa vie a changé. Elie Jones, une Britannique âgée de 20 ans originaire du Pays de Galles, redécouvre le plaisir de sourire. Car cette jeune fille, née avec une déformation congénitale de la mâchoire, souffrait terriblement. Ses dents, loin d'être alignées, partaient dans tous les sens.

A l'âge de 14 ans, ses parents l'emmènent consulter un orthodontiste pour tenter de réparer sa dentition avec un appareil dentaire. C'est alors que le médecin découvre l'origine de cette malformation : sa mâchoire a la taille de celle d'une enfant de 8 ans et n'a pas grandi depuis. Pour qu'Elie Jones retrouve la vie d'une adolescente de son âge, un long périple l'attend.

Sa mâchoire est coupée horizontalement et verticalement

La jeune fille rencontre un chirurgien maxillo-facial. La transformation va s'entamer mais elle prendra six années. Deux ans plus tard, alors âgée de 16 ans, elle subit sa première opération. Sa mâchoire est coupée horizontalement et verticalement. Une intervention chirurgicale novatrice mais "extrêmement douloureuse" qui l'empêche de parler, a-t-elle confié au Daily Post . Elle se souvient encore qu'il lui fallait un bloc-notes pour pouvoir communiquer.

Pendant un mois, elle ne peut se nourrir qu'avec des aliments sous forme liquide. Un an après cette première intervention, elle subit une deuxième opération du menton. "Au bout d'un moment, j'ai pu commencer à marmonner quelques mots mais j'ai longtemps zozoté parce que ma bouche était gonflée. Six mois après, pour mon bal de fin d'année au lycée, ça allait mieux."

Elle se sent "normale"

Elie Jones, qui travaille dans un magasin et vit actuellement avec ses parents et sa sœur aînée, assure avoir repris confiance en elle maintenant qu'elle se sent "normale". Une nouvelle assurance qui se ressent, selon la jeune fille, surtout lors de ses cours de danse. "J'étais timide mais maintenant, je me sens vraiment à l'aise. Ça a complètement changé ma vie."

La Britannique voudrait d'ailleurs changer de travail et devenir photographe. "La chirurgie n'a pas seulement changé son physique, cela a aussi changé son image d'elle-même, a témoigné sa mère. Elle a pris confiance et s'est épanouie en une jolie jeune femme."

LA BELLE HISTOIRE D'HIER >>  Un homme sauve un ours coincé à l'aide d'un lasso

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter