La belle histoire du jour : après avoir échappé trois fois à la mort, elle décide de partir faire le tour du monde

La belle histoire du jour : après avoir échappé trois fois à la mort, elle décide de partir faire le tour du monde

DirectLCI
ETATS-UNIS – Après avoir survécu à une chute de quinze mètres, un accident de scooter et à un mélanome, une Américaine de 30 ans s'est offert le tour du monde de ses rêves.

Elle avait toujours voulu visiter les grandes merveilles du monde. Mais, la vie étant ce qu'elle est, Megan Sullivan n'avait jamais pu accomplir son rêve. Mais trois catastrophes, à quelques jours d'intervalle, qui auraient chacune pu lui coûter la vie, l'ont poussée à s'envoler pour un incroyable tour du monde.

C'est alors qu'elle entamait l'escalade d'une montagne du parc naturel de Yosemite, l'un des plus réputés des Etats-Unis, que la jeune fille a failli mourir une première fois. Alors qu'elle se trouvait à 15 mètres de haut, l'un des mousquetons qui la retenait lâche, et elle retombe brutalement sur le sol en contrebas. "J'ai eu de gros bleus, mais c'est un miracle que je n'ai rien subi de plus", explique-t-elle au Daily mail . Une semaine plus tard, alors qu'elle se rend au travail sur son scooter, une voiture vient la percuter. Encore une fois, elle s'en sort miraculeusement, en sautant du deux-roues juste avant le choc. Son Vespa, lui, est bon pour la casse.

"J'ai compris que le moment était venu"

Ces deux accidents auraient déjà eu de quoi briser le moral de la personne la plus optimiste. Mais Megan, elle, n'était pourtant pas au bout de ses peines. Quelques jours après son accident de scooter, elle se rend à l'hôpital pour une simple visite de routine. Mais le médecin lui détecte rapidement un cancer de la peau, qu'il faut traiter de toute urgence. Elle est opérée dans la foulée.

C'est à partir de là que le déclic se fait pour Megan, qui décide de réaliser son rêve de tour du monde. "J'avais toujours voulu le faire, mais à chaque fois, quelque chose se mettait en travers. Une fois, j'ai même commencé la réservation, mais j'ai changé de travail et dû tout annuler", raconte-t-elle. "Quand on m'a diagnostiqué un cancer, j'ai compris que le moment était venu".

7 merveilles, 12 pays, 15 vols, 13 jours

Pour Megan, prendre la décision n'est qu'un début, encore faut-il planifier le voyage. Son objectif : visiter le Christ rédempteur (Brésil), Chichen Itza (Mexique), la cité perdue de Petra (Jordanie), Le Machu Picchu (Pérou), Le Colisée (Italie), le Taj Mahal (Inde) et la Grande muraille de Chine. Le tout en l'espace de… 13 jours, son employeur n'ayant pas accepté de lui laisser plus de congés.

"J'ai passé trois heures à essayer de trouver la meilleure route, pour que tout rentre", explique la jeune fille. L'itinéraire impliquait 15 vols, à travers douze pays, la plupart du temps en ne passant qu'une petite journée sur place avant de reprendre l'avion pour dormir à bord. "Au Mexique, nous n'avions que sept heures sur place : il fallait monter dans une voiture, aller au temple, faire le trajet retour jusqu'à l'aéroport et embarquer pour le vol suivant".

Malgré des conditions pour le moins éprouvantes, le décalage horaire, les nuits passées dans des avions plutôt que des lits d'hôtel et la nécessité de pratiquement courir d'un point à l'autre pour ne rien rater, Megan assure qu'elle ne regrette rien de son tour du monde express. "J'adore ça, et j'ai bien l'intention d'en refaire d'autres". Le mois dernier, Elle a visité Amsterdam, Istanbul et Rome le temps d'un week-end de quatre jours.

LA BELLE HISTOIRE D'HIER >> A 9 ans, elle construit des cabanes pour les sans-abri

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter