La belle histoire du jour : autiste, il lève des fonds pour combattre la maladie avec ses dessins

La belle histoire du jour : autiste, il lève des fonds pour combattre la maladie avec ses dessins

DirectLCI
ART-THERAPIE - Santino Stagliano, un jeune Américain atteint d’autisme, a toujours adoré dessiner des dragons. Un jour, ses parents lui ont donné un t-shirt et des marqueurs pour s’adonner à l’activité qu’il aime tant. C’est depuis devenu un business florissant, qui l’aide à aller mieux et a permis de lever des fonds.

Son petit frère le surnomme "le maître des dragons". Santino Stagliano, un Américain de 10 ans atteint d’autisme, combat sa maladie et lève des fonds pour sensibiliser sur ce trouble en dessinant ses créatures préférées, ensuite reproduites sur des t-shirts vendus par ses parents.

Ses dessins de dragons ont fait le buzz

Ce jeune garçon vivant au sud de Philadelphie (Pennsylvanie, nord-est des États-Unis) a toujours adoré dessiner des dragons, rapporte l’édition locale de CBS . Son trouble autistique a été diagnostiqué quand il avait 5 ans, et jusqu’à récemment, avait des difficultés de socialisation, et était très anxieux lorsqu’il se trouvait au milieu de la foule ou dans un environnement bruyant. "Il lui était plus facile de parler de ce qu’il ressentait en dessinant des dragons ayant les mêmes sentiments/sensations", explique son thérapeute Bethany Barney.

En avril dernier, Santino a passé une très mauvaise journée. Ses parents ont eu l’idée de lui donner un t-shirt blanc et des marqueurs pour qu’il puisse y dessiner sa créature favorite. Sa mère, Lisa Stagliano, a ensuite posté sur Facebook une photo du vêtement customisé, avec une simple légende : "Santino travaillant sur ses t-shirts dragons…. sensibilisation à l’autisme." L’image est vite devenue virale. Lisa a alors reçu plusieurs demandes d’internautes qui voulaient lui acheter un t-shirt.

2500 dollars reversés à un centre pour l'autisme

Lisa et Santino ont accepté de les commercialiser, et Santino a demandé à ce qu’une partie de l’argent soit reversée au Centre pour l’autisme , basé à Philadelphie. Les commandes à la compagnie Santino’s Dragon Drawing Inc . - qui vend chaque exemplaire 15 dollars - ont afflué, des quatre coins des Etats-Unis, et même d’Irlande. Le petit projet est vite devenu gros. La déjà produit 650 t-shirts et eu plus de 1000 commandes, selon le Huffington Post .

Un business florissant qui a déjà permis à Santino de faire un premier don de 2500 dollars au Centre pour l’autisme, où il passe un jour par semaine. Les sommes reversées servent notamment à mener des campagnes de sensibilisation sur cette maladie. “Je pense que cela aide vraiment à sensibiliser à ce question, et à répandre le message que les enfants atteints d’autisme sont très capables, mais ont sans doute besoin d’être soutenus de manière plus créative”, se réjouit sa mère.

"C’est assez cool d’être autiste", a confié Santino a sa mère

Si ses dessins aident à mettre ces troubles en lumière, ils ont aussi aidé Santino à se sentir mieux. Ses parents ont observé un spectaculaire changement dans sa façon d’être, dont le jeune autiste lui-même est conscient. “Voici un petit garçon qui ne vous aurait pas regardé, qui ne voulait pas qu’on le touche”, se souvient son père, Mario. "Maintenant il prend les gens dans ses bras, fait des high-five, prend des photos".

"A travers tout cela, nous observons des miracles - chez un petit garçon qui n’aimait pas les nuages, les gens, et n’avait pas d’empathie, quelque chose a commencé à changer", souligne de la même façon sa mère. Et cette dernière de partager une réflexion confiée par son fils: "C’est assez cool d’être autiste, c’est assez différent."

LA BELLE HISTOIRE D'HIER >> Un petit garçon collecte de l'argent pour aider les enfants d'un policier abattu

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter