La belle histoire du jour : deux ans après avoir été transplanté de la main, il peut porter sa petite-fille

International
ROYAUME-UNI – Premier Britannique ayant subi une greffe de la main en 2012, Mark Cahill peut désormais faire de nombreuses tâches de la vie quotidienne, comme soulever sa petit-fille ou se laver.

Mark Cahill est un homme heureux. Après avoir été atteint par une sévère attaque de goutte à l'âge de 32 ans, cet Anglais de 53 ans s'était résigné à ne plus pouvoir utiliser sa main droite paralysée. Pratiquement deux ans après avoir été le premier Britannique a subir une transplantation de la main, Mark Cahill peut désormais soulever sa petite-fille âgée de 7 mois, faire ses lacets, ouvrir une boîte de conserve, se laver, téléphoner et même couper les aliments.

"Une sensation merveilleuse"

Le 26 décembre 2012, Mark Cahill apprend qu'une greffe de la main est possible. Le lendemain, cet ancien joueur de rugby renommé est opéré pendant 8 heures à Leeds par le professeur Simon Kay et son équipe. La main d'un donneur est alors greffée après avoir retiré la main paralysée. Une opération historique qui s'était déroulée avec succès. Elle permet désormais à cet Anglais de vivre presque normalement.

"Je peux prendre mes petits-enfants dans mes bras, c'est une sensation merveilleuse", se réjouit le transplanté. Ce n'est pas tout. Mark Cahill, qui a retrouvé "entre 50 et 75 %" de ses capacités à la suite de cette opération, entend désormais conduire une voiture manuelle. "Je suis naturellement gaucher mais je peux maintenant tenir le volant avec ma main droite". Un espoir pour les futurs bénéficiaires d'une greffe de la main.

EN SAVOIR +
>>
Un jeune homme greffé du visage et des mains
>> Retrouvez toutes nos belles histoires du jour

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter